Blog Ecommerce : Actualités E-commerce et IT.

[BREXIT] Yves-Rocher leader Français du Ecommerce des cosmétiques et des parfums ferme son site au Royaume-Uni

23 Février 2019 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE Publié dans #Brexit, #UK, #Royaume-Uni, #Commerce, #E-commerce en général, #Ecommerce, #Entreprise, #Internet, #ecommerce, #e-commerce, #web

[BREXIT] Yves-Rocher leader Français du Ecommerce des cosmétiques et des parfums ferme son site au Royaume-Uni

Finalement comme à chaque changement de contexte politique ou économique, c'est le consommateur qui reste le premier impacté. Il ne pourra plus bénéficier du formidable catalogue produits d'Yves Rocher au Royaume-Uni.

En effet, après 25 années de présence outre Manche, Yves-Rocher éteindra définitivement les serveurs le 14 Mars 2019 en vue du Brexit qui suivra 15 jours après.

Le contexte économique au Royaume Uni étant à l'origine de la décision du groupe de cosmétiques et de parfums Français.

Source ici et

[BREXIT] Yves-Rocher leader Français du Ecommerce des cosmétiques et des parfums ferme son site au Royaume-Uni
Lire la suite

Manager et changements, se former pour ne jamais être dépassé.

22 Février 2019 , Rédigé par Article Invité Publié dans #Blog, #Commerce, #Digital, #Divers, #Entreprise, #Internet, #web, #Formation

Dans un monde en mouvement, globalisé et numérique, de nouveaux défis et territoires à explorer se présentent aux managers et dirigeants d’entreprises.

emlyon business school s’est donné la mission d’ouvrir l’esprit de nos participants sur les ruptures, pour qu’ils comprennent les transformations et enjeux qu’elles induisent sur le monde, la société, les modes de vie, l’éducation, l’activité économique et les organisations, et qu’ils puissent trouver leur place dans ce contexte.

Ces ruptures/transformations doivent être appréhendées comme des opportunités, des sources de progrès potentielles et de valeur ajoutée. Nous devons veiller à développer un état d’esprit ouvert, positif, une envie de construire et de s’engager dans ces nouveaux territoires.

Au cœur des transformations, le manager opérationnel se positionne comme un véritable relais de la vision stratégique de la Direction auprès de ses équipes mais aussi des autres acteurs internes ou externes. Il doit mettre en œuvre le changement et obtenir l’engagement de ses collaborateurs en les responsabilisant.

Le diplôme Programme Général de Management (PGM) a pour vocation de développer les compétences de ces managers pour les aider à piloter la performance économique et sociale de l’entreprise dans un contexte complexe. Cette formation leur permet donc de gagner en efficience mais aussi de confirmer leur légitimité sur leur poste ou leur capacité de progression professionnelle.

emlyon business school propose de développer vos compétences au travers d’un enseignement de nouvelle génération, qui associe la production et la diffusion d’une recherche académique d’excellence, l’élaboration de parcours d’apprentissage innovants (combinant présentiel, distanciel, et blended learning), le développement d’une pédagogie par le partage d’expérience et par l’action qui favorise les discussions (études de cas et mise en situations diverses).

Le business game, le learning journal, le learning management system Brightspace, la plateforme collaborative Connections, le learning hub... sont autant d’outils mis à la disposition des participants pour développer leur agilité dans un environnement digital et apprendre par l’intelligence collective du groupe.

Manager, un rôle qui évolue

Compte tenu des responsabilités des dirigeants, il est important pour eux de pouvoir déléguer efficacement. Ainsi le manager a un rôle décisif pour s’assurer d’avoir choisi le bon collaborateur afin d’accomplir les tâches souhaitées. Un manager n’est plus uniquement la personne dont le rôle est de transmettre les consignes à son équipe en relayant les directives des supérieurs hiérarchiques.

En effet, au fil du temps sa fonction a évolué, le manager doit dorénavant s’harmoniser avec ses collaborateurs, étant donné que ceux-ci souhaitent être écoutés et se sentir impliqués dans les prises de décisions ou dans la stratégie de l’entreprise. Le manager n’est plus uniquement celui qui énonce mais c’est également celui qui porte attention aux pensées et suggestions de ses collaborateurs. Il doit amener son équipe à réussir et à s’accomplir entièrement en prenant en compte le profil de chacun. S’adapter à eux permet d’utiliser pleinement leur potentiel afin d’atteindre ensemble et avec succès les objectifs fixés. Il est donc essentiel que le manager comprenne les attentes et les besoins   de ses collaborateurs, et qu’il entretienne une bonne relation avec ses effectifs car une équipe épanouie et soudée sera plus productive.

Les facteurs de motivation représentent également un rôle-clé dans l’efficacité du collaborateur. Effectivement la rémunération du salarié n’est plus son seul facteur d’épanouissement, il faut également tenir compte de l’environnement de travail au sein de ses équipes, des responsabilités qui lui sont confiées, et enfin de l’intérêt que comportent ses missions. Par conséquent le manager doit s’assurer du suivi régulier de ces composantes pour consolider les performances finales de son équipe.

Manager et changements, se former pour ne jamais être dépassé.

Rester attentif aux changements afin de saisir toutes opportunités

Considérant les nombreux changements environnementaux liés aux évolutions technologiques, c’est au manager de s’adapter et d’apporter les solutions les plus appropriées à l’entreprise. Afin de mieux connaitre les nouvelles attentes du rôle de manager, il est important de se former efficacement au travers de moyens modernes et variés : présentiel, distanciel, et blended learning notamment dispensé par certaines grandes écoles de commerce.

Que ce soit pour un manager ou un futur manager, la formation vous permettra d’accroitre vos compétences et vous fera connaitre les derniers outils et méthodes afin de mener au mieux vos missions et ainsi obtenir de meilleurs résultats pour votre entreprise.

Les techniques et le savoir s’acquière grâce à l’apprentissage. Cela vous permettra aussi d’apprendre à transformer toute situation telle qu’un changement environnemental en une opportunité pour votre entreprise et vous aidera à gérer efficacement une équipe de collaborateurs.

Pour finir, prenez la formation comme une réelle opportunité pour vous d’améliorer vos performances et celles de vos collaborateurs. Certaines écoles comme emlyon business school, se sont spécialisées dans ces formations.

Lire la suite

[START-UP - START-DOWN] Uber s'enfonce encore et encore...

18 Février 2019 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE Publié dans #Divers, #Entreprise, #Emploi, #Entreprises, #France, #Internet, #Transport, #billet d'humeur, #web

[START-UP - START-DOWN] Uber s'enfonce encore et encore...

Chaque trimestre c'est la même chose, Uber sort des chiffres du plus profond des abysses.

Pour le quatrième trimestre, Uber n'échappe pas à ses mauvaises habitudes et annonce -865 Millions de dollars de pertes pour un C.A de 3,04 Milliards de dollars, ce qui équivaut à brûler environ 10 Millions de dollars par jour.

La différenciation dans le business model est prépondérante pour gagner des parts de marché, cependant Uber s'égare entre la location de trottinettes, de voitures et autres tentatives désespérées de trouver de la rentabilité. La différenciation de l'offre par rapport à la concurrence n'a jamais voulu dire diversification outrancière jusqu'à renier l'ADN d'une marque.

Sans entrer dans la démagogie de comptoir, on peut légitimement s'interroger sur ce qu'auraient fait les nombreuses entreprises en souffrance de financement avec tout ce cash...définitivement cramé.

No comment.

Source ici et .

Lire la suite

[ECOMMERCE] Audiences des 15 premiers sites Ecommerce en France

12 Février 2019 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE Publié dans #E-commerce en général, #Ecommerce, #Entreprise, #Entreprises, #France, #e-commerce, #ecommerce, #web

[ECOMMERCE] Audiences des 15 premiers sites Ecommerce en France

Un bref post pour vous communiquer les plus fortes audiences en France parmi les enseignes E-commerce sur le 4ème trimestre 2018. Sans surprise c'est encore la pieuvre de Seattle qui tient la tête du classement avec plus de 30 Millions de VU/mois et près de 50% de couverture de la population.

Classement à découvrir ci-après...

Audiences des 15 premiers sites Ecommerce en France
 

Rang Enseigne VU/mois Couverture pop. Française
1 Amazon 30 904 000 49,2%
2 Cdiscount 20 955 000 33,4%
3 Fnac 17 924 000 28,5%
4 Vente-Privée 14 457 000 23,0%
5 Leclerc 12 442 000 19,8%
6 Ebay 12 371 000 19,7%
7 Carrefour 11 876 000 18,9%
8 Oui.sncf 11 853 000 18,9%
9 Booking 11 791 000 18,8%
10 Groupon 10 775 000 17,2%
11 Wish 10 189 000 16,2%
12 Darty 10 168 000 16,2%
13 La Redoute 9 397 000 15,0%
14 Leroy Merlin 9 133 000 14,5%
15 Auchan 9 101 000 14,5%

Source ici et ;-)

Lire la suite

On recrute des :

7 Février 2019 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE

Lire la suite

[#ECOMMERCE] Audiences des 15 premiers sites...

7 Février 2019 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE

Lire la suite

[#ECOMMERCE] Audience des 15 premiers sites...

7 Février 2019 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE

Lire la suite

[#ECOMMERCE] #Alibaba un ecommerçant en...

6 Février 2019 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE

Lire la suite

[ECOMMERCE] Alibaba un ecommerçant en croissance et RENTABLE ! Découvrez les chiffres du géant Chinois

6 Février 2019 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE Publié dans #Analyses sites e-commerce, #E-commerce en général, #Ecommerce, #Entreprise, #Entreprises, #ecommerce, #e-commerce

[ECOMMERCE] Alibaba un ecommerçant en croissance et RENTABLE ! Découvrez les chiffres du géant Chinois

Alibaba est devenue une enseigne incontournable du Ecommerce avec ses évènements annuels qui génèrent des centaines de millions de dollars de C.A en quelques heures seulement.

Même si la croissance d'Alibaba a tendance à ralentir, ce qui est un phénomène tout à fait normal dans le cycle d'évolution d'une l'entreprise, les chiffres du 4ème trimestre 2018, rendus publics restant impressionnants :

C.A 4ème trimestre 2018 : 17,5 Milliards de dollars (+41% vs N-1)

Bénéfices : 4,9 Milliards de dollars (+37% vs N-1)

Le taux de rentabilité est excellent et la diversification amorcée par Alibaba est payante même si le Ecommerce représente encore près de 90% de son C.A, le cloud générait près d'1 Milliard de C.A. Toutefois, même si la croissance de 41% de son C.A est très appréciable, elle reste cependant en deçà de l'année précédente où elle atteignait 60%. Le tassement de la croissance Chinoise explique cette baisse de progression pour Alibaba.

Autre facteur important pour Alibaba, la baisse de ses parts de marché face à une concurrence comme JD.com ou Pinduoduo. Là où Alibaba détient encore aujourd'hui plus de 53% de parts de marché, elles s'étiolent cependant année après année au bénéfices de ses concurrents.

Le point essentiel reste la rentabilité exceptionnelle de l'enseigne de Ecommerce.

Source : ici et

 

Lire la suite

[ECOMMERCE] Le patron du site Ixtem Moto se livre sur ses difficultés. Touchant de sincérité et de bienveillance.

1 Février 2019 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE Publié dans #E-commerce en général, #Ecommerce, #Entreprise, #Entreprises, #Internet, #e-commerce, #ecommerce

Michel Das Neves, le responsable du site Ixtem Moto se livre dans cette vidéo sur les difficultés du marché de l'accessoire moto sur internet. Le Ecommerce est évidemment compliqué lorsqu'on atteint une taille intermédiaire, à la fois trop gros et trop petit Ixtem moto patine un peu.

Michel exprime dans cette vidéo son ressenti concernant le marché moto sur internet et l'humain qui se trouve derrière chaque entreprise. On le sent ému, touchant et touché par la conclusion d'une année 2018 difficile où la suprématie du leader est devenue anxiogène pour tous les acteurs du marché moto.

Sans débattre sur le sujet de la visibilité online qui a mon avis n'est pas suffisamment ou correctement travaillée chez Ixtem Moto, je crois surtout que la différenciation de l'offre est indispensable voire essentielle pour se démarquer, j'y reviendrai plus loin.

L'autre sujet concerne le transport et la chaîne logistique, il est acquis que dorénavant il est impossible de les valoriser correctement. Cependant, je trouve qu'il manque aujourd'hui un vrai programme fidélité chez l'ensemble des ecommerçants moto, d'où la volatilité des clients et un taux de repeat business de plus en plus faible. A l'époque de Motoligne nous recrutions 21% de nos nouveaux clients grâce au programme fidélité, notre principal concurrent plafonnait à 4% (source Fia Net).

Personnellement je ne crois pas qu'être un acteur généraliste qui propose tout et son contraire à ses clients soit gage de pérennité à moyen terme. C'est certainement l'erreur commise avec Motoligne et le groupe VM en 2011. Nous aurions dû rester sur la pièce moto que nous faisions très bien à l'époque avec plus de 10 000 batteries vendues chaque année, plus de 15 000 jeux de plaquettes de frein, plus de 3000 bougies...etc...

Seulement en 2010 toujours en quête de croissance et de prise de parts de marché, nous nous étions fourvoyés en reniant l'ADN de Motoligne. Nous avions choisi d'intégrer l'ensemble des gammes de casques, blousons, bottes et gants des plus grandes marques suite à l'intégration du groupe VM. Le consommateur s'en trouvait égaré, et nous l'avions en partie perdu.

Aujourd'hui pour Ixtem Moto qui a une belle taille intermédiaire (3 Millions d'euros de C.A) il faut rester focus sur la passion et sur une différenciation essentielle afin de progresser et stopper cette course au C.A pour se concentrer exclusivement sur la rentabilité quitte à sortir les marques et les gammes non rentables.

Ce n'est pas parce que le leader intègre telle marque ou tel produit qu'il faut faire de même.

Puis sur tous les marchés l'on retrouve toujours un deuxième, un troisième..etc.. derrière un leader.

Sincèrement je préfère mille fois faire 1 million d'euros en étant rentable que 2 ou 3 et perdre de l'argent comme l'on peut l'imaginer en regardant cette vidéo concernant Ixtem Moto.

Les concurrents d'Ixtem Moto vont certainement pavoiser en visionnant la vidéo de Michel (enfin surtout un) c'est dans leurs habitudes. Je ne peux que les inviter à faire preuve d'humilité, ce qui leur a cruellement manqué ces dernières années contrairement à Michel.

 

Lire la suite