Blog Ecommerce : Actualités E-commerce et IT.

Articles avec #webmarketing tag

[GRAPHISME] 5 bibliothèques d'images GRATUITES

28 Août 2020 , Rédigé par La rédaction Publié dans #Commerce, #Digital, #Droit, #E-commerce en général, #Internet, #Marketing, #Webmarketing, #web

Chaton mignon | Banque d'images Pixabay

Chaton mignon | Banque d'images Pixabay

PIXABAY

Avec près de 2 Millions d'images gratuites ou libres de droit, Pixabay est en plus disponible en langue française.

Dès que l'on gère une activité professionnelle sur internet, l'on est amené à utiliser des images. Ne serait-ce que pour illustrer le site internet de votre entreprise.
 

Bien entendu les plateformes d'images, les banques d'images et les bibliothèques de photos sont très nombreuses sur le marché avec une mutualisation de certaines bases de données. Si la plupart sont payantes, il existe certaines banques d'images gratuites, vous en trouverez 5 ci-dessous :

FREEPIK

C'est presque 9 Millions d'images disponibles dans cette bibliothèque ! Le contenu de Freepik est  majoritairement gratuit mais pas en totalité, vous pouvez choisir un forfait premium pour avoir l'ensemble de la banque d'images.

PICJUMBO

Le principe reste identique à la plateforme précédente avec plus de 4,5 millions d'images, principalement gratuites, mais pour accéder à la totalité de la banque d'images, il conviendra de prendre un abonnement premium auprès de Picjumbo.

LIBRESHOT

Un peu de publicité sur cette plateforme de téléchargement d'images, mais la gratuité à toujours un prix ;-).

Le contenu de Libreshot est tout de même limité.

LIBRESTOCK

C'est gratuit et ce n'est pas toujours satisfaisant... Peu de résultats sérieux avec cette plateforme.

Et vous quelle banque d'images utilisez-vous ?

Lire la suite

[SEO] Quelques générateurs de mots-clés...

17 Juillet 2020 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE Publié dans #SEO, #web, #ecommerce, #Webmarketing, #SEM, #SEA, #Marketing, #Ecommerce, #E-commerce en général

[SEO] Quelques générateurs de mots-clés...

Google Trends : Les résultats restent assez parcellaires et l'interface dénuée d'UX limite son utilisation.

[SEO] Quelques générateurs de mots-clés...

QuestionDB : Entrez un ou plusieurs mots-clés et obtenez des questions thématiques pour développer des sujets connexes.

[SEO] Quelques générateurs de mots-clés...

AnswerthePublic : Outil très intéressant car il fourni une infographie générée en temps réel qui regroupe mots-clés, questions, suggestions...On imagine déjà les applications SEO.

[SEO] Quelques générateurs de mots-clés...

Also Asked : reprend un peu le principe de Answerthepublic avec une infographie des résultats connexes. Cependant ceux-ci ne semblent pas vraiment exhaustifs.

[SEO] Quelques générateurs de mots-clés...

Keyword Tool Dominator : opérant uniquement sur Google US et UK.

[SEO] Quelques générateurs de mots-clés...
[SEO] Quelques générateurs de mots-clés...

Soovle : Un générateur de mot-clé simple, mais efficace, il fait ce qu'on lui demande et c'est là l'essentiel.

D'autres générateurs de mots-clés ? Indiquez-les en commentaire de ce post.

Lire la suite

[ECOMMERCE] Le groupe LDLC ouvre sa place de marché afin d'ajouter 100 000 références à son catalogue

23 Mai 2019 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE Publié dans #Commerce, #Digital, #Divers, #E-commerce en général, #Ecommerce, #Entreprise, #France, #Internet, #Marketing, #Retail, #Retail 3.0, #Webmarketing, #ecommerce, #e-commerce, #web

[ECOMMERCE] Le groupe LDLC ouvre sa place de marché afin d'ajouter 100 000 références à son catalogue

LDLC ouvre sa place de marché....Encore une nouvelle marketplace !

Etait-ce utile ?

Pour LDLC, la réponse est OUI ! En perte de croissance et de rentabilité, LDLC souhaitait déjà se débarrasser de certains actifs, notamment immobiliers afin de diminuer son taux d'endettement beaucoup trop élevé (il dépassait les 115%).

L'objectif principal est d'augmenter le nombre de références du catalogue produits ce qui de façon organique apportera de la croissance, du C.A, et espérons, de la profitabilité.

Toutefois, pas certain que le consommateur s'y retrouve, perdu entre les jouets et les PC de gamers...

C'est un peu renier l'ADN de l'enseigne...

Mais LDLC n'a pas le choix, durement sanctionné par les marchés, le titre est à la baisse depuis l'annonce de pertes substantielles l'année dernière.

Les marchands intéressés peuvent ouvrir un compte auprès de l'enseigne et diffuser leur catalogue produits sur ce nouveau canal de distribution. Cependant l'abonnement demandé par LDLC à hauteur de 39€HT/mois en plus des commissions, donne une image de péniche qui prend l'eau...

La marketplace LDLC ouvrira pour la fin de l'année.

Quelques chiffres de LDLC :

500 Millions d'euros de C.A
40 magasins
3 Millions de VU par mois

LDLC est également propriétaire de l'enseigne Materiel.net (44).

Sources : ici et

Lire la suite

[MARKETING WEB] Amazon déploie sa régie publicitaire afin d'accroître ses revenus

26 Juillet 2018 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE Publié dans #E-commerce en général, #Entreprises, #Expertise Ecommerce, #Internet, #Commerce, #web, #Digital, #Divers, #Webmarketing, #ecommerce

[MARKETING WEB] Amazon déploie sa régie publicitaire afin d'accroître ses revenus

Amazon continue la diversification de ses revenus et lorgne sur le terrain de Facebook et Google en s'intéressant de près à la publicité et aux revenus qui s'en dégagent.

La Data reste au coeur de la réussite d'une bonne campagne de marketing web et la connaissance des clients un atout considérable pour mieux convertir et développer un C.A rentable.

Amazon, connaît déjà les produits achetés par ses utilisateurs, et appréhende déjà les futurs achats des usagers. Un énorme ensemble de données qui permet d'être prédictif sur les intentions de commande à court et moyen terme.

La publicité online au travers de campagnes marketing web rentables passe automatiquement par la capacité d'exploitation de la Data, Facebook et Google l'ont placée au coeur de leur ADN.

Le développement de la publicité d'Amazon n'est pas une nouveauté totale. En effet Amazon propose déjà de sponsoriser des produits pour les vendeurs de sa marketplace.

La vraie nouveauté réside dans le fait qu'Amazon souhaite déployer les campagnes web de produits sponsorisés non plus uniquement sur Amazon mais sur l'ensemble du web.

Ce déploiement associé aux données prédictives et au retargeting pourrait augmenter considérablement les taux de conversions des marchands toujours en quête de croissance rentable.

 

Lire la suite

Le pouvoir de la personnalisation dans le Ecommerce [Par Suzanne Tran - Icrossing]

1 Mars 2018 , Rédigé par Suzanne Tran - Icrossing Publié dans #E-commerce en général, #IA, #Expertise Ecommerce, #Internet, #Commerce, #Marketing, #Ecommerce, #e-commerce, #Webmarketing, #Digital

La personnalisation dans le commerce électronique : la suggestion de produits personnalisé génère 24% des commandes et 26% du chiffre d'affaires

 

Selon le rapport "Personnalisation des expériences d’achat" rédigé par Salesforce, les recommandations de produits - guidées par l'intelligence artificielle - génèrent des conversions plus élevées, des visites plus longues sur le site, plus de consultation de produits et un meilleur taux de retour sur la boutique en ligne (site Ecommerce).

 

L’intelligence artificielle a sans aucun doute fait sa place dans le marketing tout au long de l’année 2017. Dans le commerce électronique, l’IA (l’intelligence artificielle) peut avoir différentes fonctions dont la suggestion de produits personnalisés. Cette technologie permet une interaction innovante avec les clients.

 

Les attentes des consommateurs

 

La recherche sur la “Personnalisation des expériences d’achat" de Salesforce affirme que 50% des consommateurs pourraient se tourner ailleurs si une enseigne n’est pas capable d’anticiper leurs besoins, et 58% des consommateurs ont sensiblement changé leurs attentes en ce qui concerne le mode d’interaction des entreprises. La personnalisation, guidée par l'intelligence artificielle, est à la fois une réponse aux demandes des consommateurs et un coup de pouce aux ventes en ligne. Bien que pour certains cela semble être une solution technologique à des années-lumière, l’IA est largement utilisée, par exemple, dans les suggestions de base au sein des sites et dans tout le processus d'achat. De plus en plus d'aspects sont couverts par l'intelligence artificielle dans le e-commerce, y compris le contenu et les offres.

 

La force de personnalisation

 

Bien que seulement 7% des acheteurs en ligne interagissent avec les recommandations, ils affectent 24% du total des commandes et 26% du chiffre d’affaires. Non seulement les utilisateurs qui cliquent sur les conseils sont 4,5 fois plus enclins à créer des paniers, mais aussi les visites où ces interactions se produisent ont un taux de conversion 4,5 fois plus élevé. Les achats générés par les suggestions, enregistrent une valeur moyenne de commande supérieure de 10. De plus, les dépenses par visite d'un adepte des recommandations sont cinq fois plus élevées globalement et 4,7 fois sur les appareils mobiles.

 

Le pouvoir de la personnalisation dans le Ecommerce [Par Suzanne Tran - Icrossing]

Personnalisation selon les appareils

 

Maintenant que le digital est un média mature, il semble presque trivial de se rappeler que chaque stratégie doit être définie spécifiquement sur chacun des dispositifs utilisés. Mais en entrant plus spécifiquement, vous remarquez des données surprenantes. Les taux de conversion les plus élevés - parmi les utilisateurs qui ont cliqué sur une suggestion - sont le poste de travail (9,8%), suivi de la tablette (7,3%) et du smartphone (4,7%). Les utilisateurs actifs sur tablettes ont généré 30% du total des commandes grâce à des recommandations et 33% du chiffre d'affaires, bien que seulement 9% de toutes les visites proviennent de ces appareils. Sur le poste de travail, en revanche, la durée des sessions (15 minutes), le taux de conversion (9,8%) et la propension à créer un panier (24%) ont été enregistrés. Les utilisateurs mobiles ayant cliqué sur des recommandations se distinguent en raison d’un pourcentage plus élevé de commandes par rapport aux utilisateurs d’ordinateurs (25%).

 

L'outil de recherche interne pour le site

 

La phase exploratoire est fondamentale, c’est le début de l'entonnoir qui conduit à la conversion, et dans les premiers instants, le client s'appuie souvent sur un outil spécifique : la barre de recherche. Un développement correct de cet outil permet de simplifier l'identification du produit, et de proposer des résultats plus pertinents par rapport à une multitude d'options et de goûts différents à ceux qui savent quoi chercher et dans le cas d'un utilisateur d'exploration. Les performances de tels outils sont similaires à celles enregistrées auprès des utilisateurs qui profitent des conseils de produits associés et/ou suggérés : 10% des visites proviennent d'acheteurs qui effectuent des recherches sur des sites et ce pourcentage conduit à 25% du chiffre d'affaires. Les détaillants qui peuvent aider les clients à trouver ce qu'ils recherchent grâce à des outils de personnalisation seront donc en mesure de gagner des taux de conversion plus élevés.

 

La navigation moyenne de ceux qui concluent une transaction en cliquant sur les recommandations proposées par le site est de 12,9 minutes, contre 2,9 minutes pour ceux ignorant les recommandations. 37% d’acheteurs ayant cliqué sur une recommandation sont enclins à revenir sur le site comparé à 19% ayant ignoré les suggestions. Ceux qui y ont prêté attention ont consulté 4,8 fois plus de produits uniques. Bien que les utilisateurs qui ont cliqué sur les suggestions n'incluent que 6% du total des acheteurs, 37% d'entre eux ont terminé la commande.

 

Découvrez le rapport complet en suivant ce lien.

Lire la suite

Test consommateur : Focus sur le site Ecommerce WebDealAuto spécialiste de la pièce auto

15 Décembre 2017 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE Publié dans #E-commerce en général, #Test Ecommerce, #Entreprises, #Expertise Ecommerce, #Internet, #Commerce, #Entreprise, #Marketing, #Analyses sites e-commerce, #e-commerce, #Webmarketing, #Ecommerce, #SEM, #web, #Livraison Ecommerce, #Logistique Ecommerce, #Transport

WebDealAuto est une enseigne Ecommerce connue du grand public Français à l'instar d'Oscaro ou Mister Auto dans la distribution de pièces détachées auto.

En Ecommerce l'UX doit être la plus enthousiasmante possible, la plus simple, la plus aboutie quel que soit le secteur d'activité.

En ce qui concerne WebDealAuto, la home est plutôt moderne, et propose un moteur de recherche par véhicule, par plaque d'immatriculation, par carte grise ou encore un moteur de recherche libre dans le header :

 

Webdealauto

Webdealauto

Ce dernier n'est d'ailleurs pas très efficace car il n'y a pas d'auto suggest avec vignette et les résultats sont inexistants la plupart du temps ou non pertinents :

Résultats de recherche sur Webdealauto

Résultats de recherche sur Webdealauto

Le menu du header n'a pas d'intérêt car dans tous les cas il convient de sélectionner votre véhicule pour avoir la/les pièces appropriées :

 

Test consommateur : Focus sur le site Ecommerce WebDealAuto spécialiste de la pièce auto

 Pour la pièce je suis à la recherche d'une glace de rétroviseur droite pour un Cayenne. J'entre donc les informations relatives au véhicule pour obtenir la liste des pièces :

Résultats de recherche

Résultats de recherche

La navigation semble assez simple grâce aux onglets par famille de produits. En cliquant sur l'onglet "carrosserie" je trouve facilement les glaces de rétroviseurs. En revanche il serait préférable d'avoir un vrai moteur de recherche libre dans le header où entrer la pièce que l'on recherche et avoir un autosuggest avec vignettes (comme évoqué précédemment), notamment pour les personnes novices en automobile, une clientèle à ne pas négliger.

Moteur de recherche header et résultats

Moteur de recherche header et résultats

Même une fois le véhicule renseigné, il n'est pas chose aisée que d'utiliser un moteur de recherche par mots-clefs, il y a un vrai travail à faire sur l'exploitation des bases de données :

Moteur de recherche

Moteur de recherche

Le listing produits est simple, sans fioritures mais peu vendeur, on regrette le manque de photos des produits notamment lorsqu'il y a plusieurs modèles ou plusieurs montages pour un même véhicule :

Listing produits

Listing produits

Chose importante le délai de livraison, il est précisé 24/48 heures, or si l'on clique sur le détail, un message s'affiche : 

Message d'information de délai livraison sur le site WebDealAuto

Message d'information de délai livraison sur le site WebDealAuto

Lorsque je souhaite passer commande, nous sommes le Mardi 28 Novembre 2017 à 14h00. Par conséquent, WebDealAuto doit recevoir la pièce au plus tard le Jeudi 30 Novembre 2017 pour un départ le jour-même ou le Vendredi matin.

Je dois donc recevoir mon colis au plus tard le samedi 2 Décembre ou encore le Lundi 4 Décembre si la logistique n'est pas optimisée.

Normalement, si ce n'est pas en stock, je ne commande pas, mais là au vu du nombre de références au catalogue (500 000), il est normal qu'il n'y est pas tout en stock.

Pour avoir remplacé l'autre glace de rétroviseur de l'autre côté, cette fois là commandée sur MisterAuto, les délais annoncés étaient davantage écourtés. A savoir, commande le 4 Septembre 2017 à 18h12, expédition le 6/09 et livraison le 7 Septembre au matin :

Vue du compte client MisterAuto

Vue du compte client MisterAuto

Site de Chronopost

Site de Chronopost

Justement en matière de stock, il faut tout de même un minimum pour livrer rapidement ses clients, et la société WebDealAuto a très peu de stock comme en témoigne les derniers comptes publiés de la société :

 

Comptes Webdealauto publiés au grand public - Source : Societe.com

Comptes Webdealauto publiés au grand public - Source : Societe.com

Les stocks ont été divisés par 3 en 12 mois, certes les chiffres ont plusieurs années,  mais cela peut tout de même être inquiétant. Gardons confiance, nul doute que la logistique est rodée pour l'approvisionnement rapide des produits hors stock.

Débute alors le processus de commande plutôt bien fait pour cette première étape avec les produits complémentaires :

 

Produits complémentaires

Produits complémentaires

Les choix de livraison sont vastes et les modes de paiement également, seule une date de livraison garantie manque pour améliorer le taux de conversion et rassurer l'internaute :

Test consommateur : Focus sur le site Ecommerce WebDealAuto spécialiste de la pièce auto

On retrouve la commande sur le compte client avec son statut :

Test consommateur : Focus sur le site Ecommerce WebDealAuto spécialiste de la pièce auto

La commande étant validée au 28/11/2017, il ne reste plus qu'à attendre la livraison.

Les jours passent et aucune livraison, pire dans le compte client la commande n'a pas évoluée et reste ainsi :

 

Vue du compte client sur Webdealauto

Vue du compte client sur Webdealauto

Le 2 Décembre je me décide à envoyer un mail car la commande n'a toujours pas été expédiée, et donc WebDealAuto est totalement hors délai (voir les données plus haut).

L'interface permet de contacter facilement le support pour avoir un suivi de commande ou gérer une problématique diverse :

Interface de support Webdealauto

Interface de support Webdealauto

Voici les différents échanges par mail avec le support client de WebDealAuto disponible depuis le compte client :

 

Echanges client/support Webdealauto

Echanges client/support Webdealauto

Pour résumer :

28/11/2017 : Commande validée en début d'après-midi

29/11/2017 : Aucune évolution

30/11/2017 : Aucune évolution

01/12/2017 : Aucune évolution

02/12/2017 : Aucune évolution

Demande de suivi par mail :

"Bonjour, 

Pourriez-vous m'informer du suivi de cette commande, à savoir sa date d'expédition ? 

Merci à vous"

03/12/2017 : Réponse indiquant qu'une commande est en cours chez le fournisseur et qu'ils devraient recevoir la marchandise sous 24/48h :

"Cher client, 

Le produit a nécessité un passage de commande auprès de notre équipementier 
Dès réception, sous 24/48h, votre commande sera acheminée 

Cordialement,"

03/12/2017 : Demande de complément d'information suite à leur réponse :

"Quand pensez-vous recevoir la pièce ? La commande datant de Mardi dernier vous auriez du recevoir la pièce au plus tard Jeudi ou vendredi de la semaine dernière. 

Merci de votre retour. 

Cordialement."

04/12/2017 : Réponse du service client (quelque peu évasive vous en conviendrez) :

"Cher client, 

Nous avons réceptionné le produit 
Votre commande quittera notre entrepôt dans les plus brefs délais 

Cordialement,"

04/12/2017 : Je suis informé que la commande est prête et que j'aurai le numéro de suivi "sous peu" :

 

 

 

Message de Webdealauto indiquant que la commande est prête

Message de Webdealauto indiquant que la commande est prête

Publicité

 

Effectivement dès le soir arrivé, un numéro de suivi est disponible depuis le compte client, voici donc le trajet du colis jusqu'à sa livraison :

Suivi Colissimo expédition WebDealAuto

Suivi Colissimo expédition WebDealAuto

Pour rappel concernant les délais annoncés sur la fiche article du site Webdealauto :

Ainsi la commande aurait du arriver au plus tard le 2 Décembre, elle est arrivée le 6 Décembre soit 8 jours après sa validation.

La promesse client n'est pas tenue, ou du moins l'indication du délai sur la fiche article n'est pas conforme à la réalité. Là où c'est dommage, c'est que pour cette commande, je cherchais un prix et non un délai.

C'est à dire que pour le produit en question, WebDealAuto m'offrait la livraison gratuite et leur tarif était 10€ moins cher que tous les autres sites internet, j'aurai simplement souhaité avoir un délai de livraison fiable.

Pour le reste de la prestation, ce site Ecommerce soigne ses envois, le colis et la pièce commandée sont en parfait état :

Vue extérieure du colis Webdealauto

Vue extérieure du colis Webdealauto

Bon de livraison de la commande Webdealauto

Bon de livraison de la commande Webdealauto

Ouverture du colis

Ouverture du colis

La pièce commandée sur Webdealauto est parfaitement conforme à la commande

La pièce commandée sur Webdealauto est parfaitement conforme à la commande

Pour conclure, je recommanderai sur WebDealAuto sans hésiter, mais en sachant que pour un produit hors stock il faudra être un peu plus patient ;-)

Sur le marché de la pièce détachée auto, il est très compliqué pour des sites Ecommerce indépendants qui ne disposent pas de centrale d'achats, de stocks réellement importants, et/ou qui travaillent en dropshipping, de rivaliser avec les grosses enseignes qui mettent de gros moyens pour raccourcir les délais d'acheminement et améliorer au final l'expérience utilisateur.

Lire la suite

Comment déterminer le meilleur horaire pour vos mailings et boostez vos ventes ?

11 Octobre 2017 , Rédigé par Invité : Gabriel - Article Sponsorisé Publié dans #Emailing, #E-commerce en général, #Entreprises, #Expertise Ecommerce, #Marketing, #Webmarketing

Si vous utilisez déjà l'emailing, vous savez qu'il s'agit d'un outil extrêmement puissant pour mettre en place une relation approfondie avec vos clients et doper vos ventes. Très certainement, vous vous êtes également demandé à plusieurs reprises quel est l'horaire idéal pour l'envoi de vos emails.

 

Analysez votre clientèle

 

Pour commencer, déterminez les choses suivantes :

 

  • Quel est votre groupe cible ?
  • Quelles sont les habitudes de vos contacts ?
  • Quand vos destinataires sont-ils en ligne ?
  • Quel type de contenu proposez-vous dans vos emailings ?
  • Quelle types de campagnes emailing vos concurrents envoient-ils ?

 

Vous ne pourrez pas nécessairement répondre à toutes ces questions, mais plus vous analyserez vos destinataires, mieux vous pourrez optimiser vos emailings. Cela dit, ne faites surtout pas l'erreur de penser qu'un seul horaire est idéal pour tous vos contacts : il vous faudra segmenter vos listes en fonction de certains critères, comme par exemple, vos clients B2B et vos clients B2C.

Comment déterminer le meilleur horaire pour vos mailings et boostez vos ventes ?

Quand vos clients achètent-ils ?

 

Généralement, le Prime Time pour le e-commerce est la période entre 19:00 et 23:00. Sans être aussi actives, les ventes sont plutôt constantes la journée, de 10:00 à 19:00. À l'inverse, les ventes chutent largement de minuit à l'aube.

 

Cela ne veut pas forcément dire qu'il ne sert à rien d'envoyer la nuit, car on constate souvent que les consommateurs noctambules, même s'ils sont beaucoup moins nombreux, achètent plus et avec moins d'hésitation.  Pensez aussi que les consommateurs noctambules auront tendance à se rendre sur votre site à l'aide de tablettes ou de smartphones. Vos newsletters doivent donc à tout prix être en responsive design.

 

Pour déterminer l'horaire idéale, il vous faut analyser précisément l'impact de vos emailings et réaliser des tests A/B pour être en mesure de juger quand vos destinataires réagissent le mieux à vos messages et quand votre taux de conversion est le plus important.

 

N'oubliez pas non plus de prendre en compte les fuseaux horaire si vous envoyez à l'international.

 

Notre conseil : dans le domaine du B2B, il vaut mieux envoyer en semaine, au début/milieu de la semaine et le matin. Effectivement, au bureau, on a tendance à lire ses emails le matin et de ne plus avoir de temps pour cette activité l'après-midi. Souvent, les clients auront trop d'emails à lire le lundi : veillez donc à préférer le mardi ou mercredi. À l'inverse, veillez à ne pas envoyer le vendredi ou le week-end ! Dans le B2C, au contraire, il vaut mieux envoyer des emailings le week-end, car les clients auront tendance à acheter lorsqu'ils sont au calme. 

 

À quoi veiller lors de vos envois B2B et B2C :

 

Newsletter B2B

 Newsletter B2C

Prenez en compte les horaires de bureau

Évitez les horaire de bureau

Évitez les week-end

Envoyez le week-end

Envoyez plutôt en début de semaine, par exemple le mardi.

Orientez-vous à votre taux d'ouverture pour mesurer vos newsletters.

Orientez-vous à votre taux d'ouverture pour mesurer vos newsletters.

 


 

Alors, quand faut-il envoyer ?

 

Comme nous l'avons nu, il faudra choisir un horaire d'envoi différent en fonction de votre groupe cible. Cela dit, il n'y a pas de solution miracle universelle ! Pour déterminer l'horaire parfait, inspirez-vous des lignes directrices données dans cet article, mais réalisez en parallèle vos propres tests A/B afin de cerner précisément les particularités de votre clientèles. Le mot d'ordre, une fois de plus, est : tester, tester, tester ! Pour cela, servez-vous des nombreux rapports proposés par des logiciels d'emailing professionnels comme Newsletter2Go et orientez vous aux indicateurs comme le taux d'ouverture, le taux de clics ou le taux de conversion.

 

Vous aussi vous souhaitez publier un article "invité" sur le Blog Ecommerce ? Contactez-nous en suivant ce lien.

Lire la suite

Ecommerce : Service clients Amazon, la pieuvre a-t-elle perdue la raison ?

10 Octobre 2017 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE Publié dans #E-commerce en général, #Entreprises, #Expertise Ecommerce, #Internet, #Analyses sites e-commerce, #Marketing, #Commerce, #Webmarketing, #SEM, #Livraison Ecommerce, #Logistique Ecommerce, #Transport

Abonné à "Amazon Prime" je commande régulièrement tout et rien sur le site en question car je ne paie pas les frais de port et puis le service client est irréprochable (malgré le fait que certains prestataires de livraison ne fassent pas correctement leur travail).

Je commande Samedi 6 Octobre au soir un produit pour la cuisine au prix de 59,95€ttc en livraison gratuite, livraison garantie Lundi 9 avant 20 heures, une promesse alléchante.

Effectivement le dimanche matin, je reçois un mail m'informant du départ du colis de leur entrepôt avec le transporteur Chronopost pour une livraison Lundi 9.

En suivant le colis Lundi matin, je me rends compte que le livreur a encore fait des siennes et il n'en a fait qu'à sa guise, laissant le colis au dépôt, je dois aller moi-même le chercher. Bravo Chronopost ! (ils veulent bientôt livrer 7/7j, qu'ils commencent par le faire correctement 5/7j après on verra).

Un peu exaspéré, je le récupère et voyant que son contenu ne me convenait pas, je décide de le renvoyer. Seulement impossible de le faire depuis mon compte client Amazon, je demande donc a être rappelé.

Amazon, ne s'embête plus sur les produits où les marges sont faibles et ne couvrent pas les frais de retour et de traitement, puisque par téléphone la personne m'a indiqué qu'il ne fallait pas renvoyer le produit et qu'elle s'occupait de faire un remboursement intégral de 59,95€ ttc directement sur la CB utilisée pour la commande (mail de confirmation ci-dessous) :

Ecommerce : Service clients Amazon, la pieuvre a-t-elle perdue la raison ?

C'est un peu fou non ? Comment passer cela au niveau de la comptabilité ? Peut-on considérer cela comme de la vente à perte ? Que se passe-t-il s'il s'agit d'un article dont on ne veut vraiment pas et que ça destruction est soumise à une réglementation ?

Pour le client, je suis d'accord c'est un sacré service, mais là j'ai quand même l'impression que cela va vraiment trop loin.

J'étais prêt à renvoyer le produit à mes frais si besoin était.

Une telle politique commerciale ouvre le champ des possibles à tous les abus de la part de clients peu scrupuleux, et cela se répercutera économiquement sur des sites Ecommerce beaucoup plus petits dans les mois et les années qui viennent.

Pour le consommateur, un acquis reste un acquis, j'entends déjà les clients dirent à un Ecommerçant : "Ce n'est pas normal, chez Amazon ils remboursent sans même que l'on renvoie le produit, vous devez faire pareil !".

Il est certain que ce type d'agissement ne doit pas se généraliser car au delà de l'impact économique il y a l'impact écologique et humain, jeter un produit car il ne convient pas, c'est bien là le vrai problème, effectivement le produit ne me convient pas, mais il pourrait tout à fait satisfaire un autre consommateur.

Je crois que cette solution de facilité est néfaste pour le commerce en général. Dire "oui" à toutes les demandes clients est une hérésie sans limites, une folie, un refus doit être expliqué, motivé pour être comprit. La pieuvre Amazon a-t-elle perdue la raison en allant aussi loin ?

Bien sur il y aura toujours cette partie des consommateurs que tout professionnel exècre, ceux qui ne veulent rien entendre (alors même qu'ils ont tous les tords), ceux qui sont de mauvaises foi, ceux qui ont fait une erreur mais refusent de l'assumer, ceux que vous ne pourrez jamais satisfaire quoi que vous fassiez, vous pourriez leur rembourser 3 fois le prix qu'ils trouveraient encore quelque chose à redire.

Puis le top de la bêtise concerne ces consommateurs : ceux qui menacent, ceux qui insultent (si si c'est tellement facile caché lâchement derrière un écran), ceux qui font du chantage et c'est sans compter les commentaires diffamatoires.

Fort heureusement cela ne reflète pas la majorité des consommateurs qui pour la plupart sont honnêtes et respectueux. Pour les autres, les litiges ont toujours leur place devant les tribunaux !

Pour conclure, une relation commerciale intelligente ne peut pas être basée sur le beni oui oui ou le précepte de "gagnant/gagnant" fera place au "gagnant/perdant" et à la frustration qui s'y rattache inéluctablement.

Lire la suite

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

8 Octobre 2017 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE Publié dans #Analyses sites e-commerce, #E-commerce en général, #Entreprises, #Expertise Ecommerce, #SEO, #Internet, #Entreprise, #Commerce, #Webmarketing, #SEM, #Ecommerce

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Comme régulièrement sur le blog Ecommerce je fais une analyse notamment UX, SEO et SEA d'un site Ecommerce, ce mois-ci c'est le site d'un fabricant et distributeur français de E-liquides pour cigarettes électroniques en BtoC et BtoB basé dans le 79 (Deux Sèvres) au Sud de la Vendée. Focus....

L'on pourrait se dire qu'aujourd'hui le marché de la cigarette électronique est radicalement saturé de part l'offre et atteint l'indigestion pour le consommateur : Sites internet de niche, boutiques spécialisées, présence sur les plus gros sites Ecommerce Français... Difficile de lancer un nouveau business dans ces conditions sur un marché totalement engorgé.

Pourtant, Bio Concept Pharma (site web ) se démarque totalement de l'offre dite "généraliste", tout d'abord car les produits sont bio, et ensuite parce que la société fabrique ses produits, quoi de mieux pour maîtriser toute la chaîne de valeurs ?

Par ailleurs, la société vend non seulement en BtoC mais également en BtoB.

L'ensemble du business model est donc particulièrement pertinent pour sécuriser l'activité de la société.

La homepage :

La page d'accueil n'est pas super glamour avec cette alerte liée aux produits vendus réservés aux personnes majeures (attention par ailleurs à la crédibilité face à l'absence de https://) :

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

La homepage de ce site Ecommerce une fois le message d'alerte passé est accessible et nous découvrons une charte graphique à tendance verdâtre qui sied complètement à l'esprit "bio" et "naturel" recherché.

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

On notera toutefois une charte graphique à moderniser, un gros effort à faire en matière d'images notamment dans et sous le header qui nuisent au temps de chargement, et un manque de texte qui nuit également au SEO.

Par ailleurs, le logo devrait être dans le header et non en dessous.

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Concernant les slides sur la home, ils demandent à être modernisés pour les rendre davantage "vendeur" et "glamour" :

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Trop d'images, beaucoup trop d'images décidément sur cette home préférez une mise en forme avec du texte et du css parce que là c'est trop :

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Ça part d'une bonne intention mais cela nuit énormément au temps de téléchargement à la lisibilité du message et au SEO qui reste essentiel en Ecommerce. Cela signifie que les pistes de progrès sont colossales pour le positionnement de ce site Ecommerce dans les SERPs.

Idem concernant cet encart :

 

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Ce n'est qu'au dessus du footer que l'on retrouve un encart de référencement SEO mais tout le texte est accumulé dans cet emplacement, ce qui est sur-optimisé de mon point de vue, il aurait fallut au contraire le répartir sur l'ensemble de la homepage qui par ailleurs est trop longue pour un site Ecommerce.

A contrario j'adore l'affichage des derniers articles, très pratique pour le SEO en mettant en avant des actualités :

 

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Idem pour les avis clients, c'est un bon point pour le SEO, pour l'UX et pour accroître le taux de conversion :

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Le footer est simple mais complet, attention toutefois à l'adresse mail visible par les robots et facile à spamer et le gmail.com est à proscrire pour une crédibilité utilisateur optimale :

 

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Au vu de la longueur de la homepage sur ce site Ecommerce, il faudrait opter pour un header fixe suiveur afin que le menu soit toujours accessible au scroll de la page.

Concernant par ailleurs le menu dans le header, il est épuré, un peu trop, mais lisible et simple d'accès :

 

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Là par contre j'aurai ajouté des pictos léger à charger pour permettre à l'utilisateur de trouver facilement les produits dont il a besoin avec un simple visuel évoquateur. Concernant l'UX encore, le moteur de recherche serait plus simple avec une vignette et un prix au niveau de l'auto-suggest :

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

La fiche produit

Elle est claire, simple bien fournie en matière de contenu : textes, vidéos, avis clients...etc...etc.

Je préfèrerai toutefois un bouton ajouter au panier de couleur verte ou bleue. Il manque également une mention "En Stock" qui améliorerait le taux de conversion tout comme un compte à rebours du type "il vous reste XXhXX pour commander cet article et le recevoir XX/XX/XX".

Globalement j'aime bien la fiche produit même si de mon point de vue elle reste trop longue, on en voit pas la fin. Un bouton "ajouter au panier" suiveur au scroll est de mon point de vue indispensable.

Le processus de commande

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Processus de commande prestashop classique, on aime ou pas, de mon côté il n'y a rien de choquant, au contraire l'on a les produits complémentaires et la light box est claire et ergonomique.

1ère étape du panier : On est perdus ! où est mon panier ? La taille du header fait que sur un 13" l'on s'égare complètement :

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Je ne comprends pas trop cette mention en Anglais :

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Pour moi cette étape n'a pas vraiment d'intérêt, un clic à gagner :

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

L'inscription est simple mais le mot de passe n'est pas sécurisé.

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Alors que j'ai fais mon inscription, elle est validée mais l'on me renvoi à la première étape :

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Ensuite, je dois renseigner une adresse de livraison, normal mais pourquoi ne pas l'avoir demandé plus tôt lors de la création du compte, l'utilisateur gagnerai du temps et des clics :

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

J'arrive ensuite sur une page récapitulant mon adresse de facturation et de livraison, nous sommes très loin des processus de commande one checkout :

 

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Un point très important, le très large choix de modes de livraison proposés par le site, c'est très important pour l'expérience utilisateur sur un site Ecommerce, là nous sommes servis :

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

En cochant "point relais ou bureau de poste" avec SoColissimo, je n'ai pas accès aux différents points de livraison, bizarre :

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Ah si ! Il faut cliquer sur "commander" et l'on arrive sur une ancienne version de SoColissimo (version simplifiée, simple à intégrer mais du tout ergonomique) :

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Personnellement, je ne croyais pas que cela fonctionnait encore. Bon on arrive au bout du processus, il faut être courageux !

Et bien non, encore un clic pour être bien sûr que je veuille bien me faire livrer à l'adresse renseignée et confirmée à 3 reprises :

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Je confirme mon mode de livraison et l'on me bascule sur la page de choix du paiement, enfin :

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Effectivement j'arrive sur la page paiement de la banque Crédit Mutuel, ce qui m'étonne c'est que cela ne soit pas Monético du CM, mais enfin je suis au bout !

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Résumé

J'aime ce site Ecommerce, les produits importent peu mais l'UX est très important et doit être complètement optimisé sur ce site Ecommerce afin d'accroître le taux de conversion et le taux de repeat business.

Enfin pour la partie SEO, il convient d'enlever toutes les images en trop et par ailleurs non optimisées sur la homepage et les remplacer par du texte avec du CSS lisible par les moteurs de recherche. De plus le côté sécuritaire est un peu trop négligé en apparence.

Les notes

UX : 5/10

SEO : 5,5/10

SEA : Non évalué (inexistant)

GRAPHISME : 6,5/10

Note Globale : 5,66/10

Avis

L'avantage de ce site Ecommerce très bien installé chez le consommateur c'est le potentiel de progression. Comme d'habitude ce focus n'est pas une critique pour critiquer mais au contraire de montrer quels sont les points à travailler pour continuer de croître et d'améliorer son ROI en Ecommerce.

MAJ : Commentaire reçu via Linkedin sur la version responsive

Site Ecommerce : focus sur Bio-Concept-Pharma.com

Effectivement, il y a pas mal de bugs notamment sur le menu en version mobile. A corriger.

Lire la suite

Découvrez High Stickers, site Ecommerce d'impression de stickers

11 Juillet 2017 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE Publié dans #E-commerce en général, #Entreprises, #Expertise Ecommerce, #Internet, #Entreprise, #Marketing, #Commerce, #Webmarketing, #web

Cette semaine, je me suis intéressé au site Ecommerce High Stickers qui comme son nom l'indique commercialise des autocollants sur internet et propose l'impression de stickers. Le site en question a déjà plusieurs années d'existence, il a été crée par Emmanuel DAVEAU dans la région Nantaise.

Découvrez High Stickers, site Ecommerce d'impression de stickers

Globalement le site est plutôt bien optimisé pour le SEO, c'est par contre en matière ergonomique qu'il faudrait travailler, notamment sur le menu du header qui n'apparait qu'au scroll : 

Découvrez High Stickers, site Ecommerce d'impression de stickers
Découvrez High Stickers, site Ecommerce d'impression de stickers

Le sytème pour choisir les produits est simple : 

Découvrez High Stickers, site Ecommerce d'impression de stickers

Je ne comprends pas trop l'intérêt de changer d'environnement graphique lorsque l'on a ajouté un article au panier, sur un site Ecommerce c'est tout de même mieux si la charte graphique reste la même du début à la fin du processus d'achat.

Découvrez High Stickers, site Ecommerce d'impression de stickers

J'aime beaucoup la possibilité de pouvoir soit télécharger le ficher avant le paiement soit de pouvoir envoyer le ficher par mail, c'est très pratique. Chez Rapid Flyer par exemple on envoie le fichier post paiement par téléchargement sans possibilité de l'envoyer par mail.

Découvrez High Stickers, site Ecommerce d'impression de stickers

Le processus de commande est clair, simple et rapide, tout ce que l'on attend sur un site Ecommerce. L'offre commerciale abordable et la livraison gratuite par TNT :

Découvrez High Stickers, site Ecommerce d'impression de stickers

Il y a un bug au niveau de l'adresse de livraison, en effet, j'ai déjà nommé l'adresse de livraison et j'ai un message d'erreur me demandant de la nommer à nouveau, à corriger : 

Découvrez High Stickers, site Ecommerce d'impression de stickers

Le site propose plusieurs moyens de paiement ce qui est plutôt pratique, encore une fois le processus de commande est épuré et simplifié : 

Découvrez High Stickers, site Ecommerce d'impression de stickers

Après annulation du paiement, impossible de retourner sur la page d'accueil, on arrive sur cette page, et pas d'accès à mon compte client depuis cette page :

Découvrez High Stickers, site Ecommerce d'impression de stickers

J'aime beaucoup le bandeau central qui rassure réellement avec le cumul : Pictos, avis clients et références, même si généralement l'on retrouve ce type d'éléments plutôt au niveau du footer.

Découvrez High Stickers, site Ecommerce d'impression de stickers

Globalement l'expérience utilisateur est plutôt bonne. Il y a comme toujours des pistes d'amélioration notamment sur la home où la présentation est un peu fouillis au niveau des produits, je trouve que cela n'est pas super clair et joue sur l'ergonomie globale du site. C'est de mon point de vue la principale piste de progrès de ce site Ecommerce.

A regarder cette piste d'amélioration d'ordre ergonomique, je pense que le taux de conversion pourrait être largement amélioré.

Par contre ce marché est saturé et déborde de concurrents. N'oubliez pas qu'il n'y a que quelques places sur la première page de Google entre le SEO qui est forcément très bataillé et le SEA avec Adwords qui va voir les enchères augmenter, il vaut mieux avoir une solide base de données clients et une ergonomie de site irréprochable pour faire face à la concurrence !

Lire la suite

Auto-édition et E-commerce : 10 raisons d’écrire un livre pour promouvoir votre activité

29 Juin 2017 , Rédigé par Invité : Olivier MOREL Publié dans #E-commerce en général, #Entreprises, #Expertise Ecommerce, #e-commerce, #Internet, #Webmarketing

Auto-édition et E-commerce : 10 raisons d’écrire un livre pour promouvoir votre activité

Si vous avez déjà pensé à écrire un livre professionnel sur votre activité ou vos produits  il y a 5 ans, vous vous souvenez peut-être des difficultés que cela représentait. Il y avait alors deux solutions :

  • Envoyer son manuscrit à des dizaines d’éditeurs. A moins d’avoir développé des connaissances et un réseau dans leurs maisons, les chances de réussites étaient (et sont toujours) maigres

  • Publier « à compte d’auteur », c’est-à-dire payer plusieurs milliers d’euros pour avoir le droit d’être publié et diffusé dans un réseau de librairie réduit, puisqu’il s’agit toujours d’éditeurs de taille intermédiaire.

Autrement dit, plutôt inutile.

Mais depuis quelques années, l’auto édition a tout changé. L’auto édition en ligne, c’est la possibilité de publier soi-même un livre, gratuitement, au format papier et au format e-book, et de le vendre par internet, sur des sites réunissant énormément de lecteurs : Amazon, la Fnac ou iTunes.

Ecrire un livre ? Tout le monde y a déjà pensé. Mais peu passent effectivement à l’action. Une étude a récemment montré que plus d’un français sur trois a songé à écrire un livre. Mais parmi eux, seuls 4% se sont effectivement lancés, et 27% y ont réfléchi sérieusement.

Le moyen le plus facile d’accrocher un public avec un livre, c’est d’écrire un livre pratique. Un livre pratique est un cours, un enseignement. Il sert à transmettre un savoir, une expertise, à faire découvrir un univers professionnel ou personnel.

Aux Etats-Unis, lire des livres pratiques est devenu une habitude pour ceux qui ont soif d’apprendre. Ils dévorent les livres. En France, les livres pratiques ont toujours existé, mais le rythme de publication augmente fortement ces dernières années. Tirés par des éditeurs comme Eyrolles, Pearson ou Leduc.

Pourquoi c’est le moment d’écrire un livre pratique ?

 

Le plus avancé dans le domaine de l’auto-édition est le leader du Ecommerce mondial :  Amazon, avec sa plateforme dédiée Kindle Direct Publishing (KDP). Ce qui était à l’origine une niche réservé à des littéraires passionnés est en train de devenir un outil industriel avec une forte part de marché dans l’industrie du livre. Ce changement est guidé par l’essor de l’e-book, que l’on peut télécharger et lire sur tous supports avec l’application Kindle.

Cela commence à devenir dur de se priver, vous ne trouvez pas ?

Auto-édition et E-commerce : 10 raisons d’écrire un livre pour promouvoir votre activité

10 raisons pour lesquels vous devez écrire un livre :

 

  1. Démontrez votre expertise. Vous êtes un expert de votre métier lié au Ecommerce ou non d'ailleurs ? Vous avez vécu beaucoup de situations, vu beaucoup de cas ? Peut-être même êtes-vous intervenu en conférence ? Le livre est la dernière marche de votre crédibilité. C’est votre carte de visite. Un livre a un côté institutionnel. En France, celui qui a écrit un livre est respecté. C’est un fait.

 

  1.  Développez votre activité. Un livre va toucher une audience différente de votre cible habituelle. Amazon Livres est un nouveau canal de communication et de commercialisation de vos produits ou services. Si vous apportez de la valeur à travers un livre, si vous scotchez vos lecteurs par ce qu’ils lisent, vous pouvez être sûr qu’ils vont vous appeler pour discuter. Vous allez créer des fans.  La meilleure pratique consiste à insérer un lien vers votre site ou des informations sur votre activité en préface. De cette façon, même les visiteurs d’Amazon qui n’achèteront pas le livre mais qui en liraient les premières pages disponibles sur Amazon verront votre activité.

 

  1. Imaginez de nouveaux produits. Un livre est généralement le début d’une gamme de produit. Vos lecteurs seront friands d’un deuxième tome, d’un coaching, d’une formation en vidéo, ou d’un bonus à télécharger sur votre site. Le livre est une marque, et vous pouvez creuser le sillon autour de celle-ci. Nombreux sont les auteurs qui reçoivent des e-mails de lecteurs leur en demandant plus.

 

  1. Exprimez ce qui est important pour vous. Un livre est l’outil le plus marquant pour exprimer vos convictions. Le côté solennel et sérieux d’un livre fait que le message a plus de portée qu’un post de blog Ecommerce ou une tribune dans un magazine spécialisé.

 

  1. Raccrochez-vous à un objet physique. En conférence, dans un salon, ou dans un rendez-vous, présenter son livre et très utile pour relier votre discours à un objet concret, à une réalité. Vos interlocuteurs apprécieront de pouvoir feuilleter ce qui constitue l’essence de votre pensée et de votre activité.

 

  1. Réalisez l’un de vos objectifs. Si comme ces français interviewés dans l’étude, écrire un livre fait partie des choses que vous souhaitez avoir fait dans votre vie, alors c’est le moment. Le sujet le plus évident pour écrire un livre est bien sûr votre activité, et tout le monde sait qu'il y beaucoup à dire sur le domaine du Ecommerce mais également dans beaucoup de secteurs professionnels.

 

  1. Apprenez sur vous-même. Ecrire un livre, c’est plonger dans l’inconnu. C’est découvrir une nouvelle face de soi-même. Un tel projet demande des qualités d’organisation, de rigueur et en même temps de créativité. Le grand écart ! Un excellent moyen de vous développer.

 

  1. Rapprochez-vous des medias. Les journalistes aiment relayer les sujets abordés par des livres. Les dernières sorties de livres structurent le débat public et les grands sujets de société. L’auteur d’un livre est donc toujours le bienvenu dans les colonnes des journaux spécialisés pour faire le point sur les idées qu’il développe.

 

  1. Inspirez confiance. Celui qui a écrit un livre gagne en capital confiance. Il se met en avant, il ouvre ses idées. Il prend part au débat et transmet aux autres.

 

  1. Générez des revenus supplémentaires. La raison initiale de l’écriture d’un livre est le développement de votre activité. Mais les revenus générés par les ventes de livres et de e-books peuvent être très intéressants. Dans l’édition traditionnelle, les auteurs touchent généralement 5-6% du prix de vente. Sur Amazon.fr ou Fnac.com, les revenus montent à 70% du prix de vente. Si vous voulez en savoir plus sur les revenus qu’il est possible de générer, jetez un œil à notre étude sur les revenus des auteurs auto édités. Elle vous donne des exemples d’auteurs auto édités de non-fiction qui réalisent plusieurs centaines d’euros de revenus mensuels grâce à leurs livres.

 

Il existe des centaines de professionnels du E-commerce et d'autres activités qui ont écrit des livres en auto-édition pour développer leur activité.  

Par exemple, les fondateurs de la marque Michel & Augustin ont  écrit un livre dédié au CAP Pâtissier, pour accompagner les élèves.

Dans ce livre, ils livrent un véritable cours pas à pas, permettant de passer l’examen en candidat libre. Ludique, et utile, bien au-delà des seuls candidats, mais à tous les clients de la marque.

Auto-édition et E-commerce : 10 raisons d’écrire un livre pour promouvoir votre activité

 

Les thèmes de ses livres collent parfaitement avec son activité, et il reçoit beaucoup de sollicitations et demandes de conseils de ses lecteurs. Qui sont bien évidemment de futurs clients potentiels et qu’il travaille certainement comme tels.

Dans un autre univers, on peut citer Jean-Yves Ponce, coach en développement de la mémoire et qui commercialise sur internet des produits et guides destinés à booster la mémoire. Pour faire grandir son activité, il a écrit le livre « Boostez votre mémoire. Mémorisez l’impossible en vous amusant » en auto-édition. Jean-Yves Ponce est un très bon témoignage, car son livre est de grande qualité, et réalise de très bonnes ventes sur la boutique Kindle.

Il est régulièrement dans les meilleures ventes de la catégorie « Santé Bien-être » sur les sites Ecommerce spécialisés. Mais au-delà des revenus des ventes, qui ne sont pas forcément un objectif en soi pour tous les auteurs auto-édités, le livre lui apporte beaucoup de trafic et de crédibilité.

Auto-édition et E-commerce : 10 raisons d’écrire un livre pour promouvoir votre activité

L’auto-édition est également très populaire chez les e-commerçants du domaine de la cosmétique et de la santé, les diététicien, les nutritionnistes, les produits sportifs et les produits liés au voyage. Ces professionnels du Ecommerce utilisent le livre pour évangéliser leur marché et faire connaitre leurs produits ou leurs services.

Comment s’assurer que son livre est de qualité

 

Convaincus ?

Alors à l’action. Certes, l’auto-édition a simplifié la publication d’un livre, mais il va tout de même falloir transpirer un peu pour produire ce livre. Et attention, n’envisagez pas d’écrire un mini guide pratique de 15 pages avec quelques idées lues et relues. Amazon a été trop parasité par ce genre de guide. Votre guide serait très rapidement sanctionné.

Non, il va falloir écrire de la qualité. Sortir des informations qui sont issues de votre expérience quotidienne, des faits que vous seuls avez vécus. Il va falloir faire parler vos tripes, accrocher votre lecteur.

Bref, proposer de la valeur et accrocher vos lecteurs. Voici une check-list de ce sur quoi il va falloir veiller pour vous assurer de publier un livre de qualité :

  • La pertinence des informations : vous allez être lu, donc ne soyez pas approximatif. Soyez précis, citez vos sources, et argumentez vos idées.
  • La qualité de l’écrit :  cela va sans dire, mais tout de même mieux en le disant : aucune faute d’orthographe (faites relire le livre pas plusieurs personnes), une ponctuation claire, des phrases simples et courtes, des paragraphes bien distincts.
  • Un plan clair : l’époque est au survol. Votre lecteur doit pouvoir scanner le livre à la recherche de certaines informations. Fournissez lui un sommaire clair et détaillé en début de livre.
  • Une mise en forme nickel : La mise en forme est un des enjeux de l’auto-édition. Le rendu sur Kindle ou en papier n’est pas immédiatement le même que celui que vous voyez sur Word. Par exemple, il faut deux interlignes sur Word pour que l’espace soit marqué sur une lecteur Kindle ou tablette. Ce sont des petites astuces que vous découvrirez en testant l’interface.
  • La description des mots techniques : stop au jargon professionnel. Si vous voulez être accessible, il faut tout expliquer.
  • Des idées synthétiques, sans blabla
  • Les sources citées : c’est une des règles d’or de la publication. Citer ses sources participe à la construction de votre crédibilité.
  • Les images dont vous possédez les droits uniquement. Attention à n’utiliser que des images libres de droit, ou dont vous possédez les droits. Si non, vous devez demander à la personne titulaire le droit d’utiliser ses images. Utilisez Pixabay pour rechercher des photos de qualité et libres.

 

 

Cet article est un article invité d’Olivier Morel, auteur du blog Publier son livre.fr, destiné à aider les auteurs indépendants et les entrepreneurs à publier leur premier livre.

Lire la suite

Focus sur XOOS : Le site Ecommerce de vente de chemises pour hommes

16 Juin 2017 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE Publié dans #E-commerce en général, #Entreprises, #Expertise Ecommerce, #SEO, #Analyses sites e-commerce, #Entreprise, #Internet, #SEM, #Webmarketing

Le site Ecommerce XOOS, qui en fait a pour nom de domaine chemise-homme.com (évidemment bien pensé pour le SEO) commercialise des produits comme des chemises mais également des polos, des cravates, des pulls... Focus

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

La société derrière ce site Ecommerce est la SAS DODION qui réalise un peu plus de 3 Millions de C.A ce qui fait déjà un beau volume même si la rentabilité est compliquée a atteindre tout comme la croissance plus de 12 ans après sa création :

Cliquez sur l'image pour l'agrandir (source Societe.com)

Cliquez sur l'image pour l'agrandir (source Societe.com)

Cliquez sur l'image pour l'agrandir (source Societe.com)

Cliquez sur l'image pour l'agrandir (source Societe.com)

Commençons par un petit test SEO avec l'aide de l'outil positeo qui permet de checker les postions d'un site web sur 5 datacenter de Google concernant un mot clef ciblé.

Cet outil gratuit est utile pour tous les sites qu'il soient Ecommerce ou non.

Le résultat n'est pas à la hauteur avec une moyenne de 7,4 soit certes la première page de Google mais bas de page.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir (source Positeo)

Cliquez sur l'image pour l'agrandir (source Positeo)

Concernant le menu du site, il est classique, pas de révolution particulière on accède facilement aux produits et aux catégories. On regrette un guide des tailles manquant dans le menu alors même que l'on peut y sélectionner sa taille, une piste de progression ergonomique à mettre en place :

Cliquez pour agrandir l'image

Cliquez pour agrandir l'image

Ceci explique cela, le site manque de contenu pour le SEO, preuve en est dans les catégories où c'est un simple listing produits :

Cliquez pour agrandir l'image

Cliquez pour agrandir l'image

L'internaute peut choisir facilement sa taille dès le listing produit, toutefois il manque encore l'accès facilité à un guide des tailles. Honnêtement me concernant, je ne sais pas quelle taille choisir :

Cliquez pour agrandir l'image

Cliquez pour agrandir l'image

Sur la fiche produit, c'est clairement épuré et cela manque encore une fois de contenu, la description est trop sommaire, il manque encore un accès facile à un guide des tailles l'onglet est trop peu visible. Comment acheter sans savoir quelle taille choisir ? Cela pâtit forcément sur le taux de conversion déjà très bas dans le domaine du Ecommerce, le moindre détail compte. Le zoom n'est pas au point. Le bouton "ajouter au panier" rouge n'est pas incitatif, préférez le vert :

Cliquez pour agrandir l'image

Cliquez pour agrandir l'image

Lorsqu'on clique sur l'onglet "guide des tailles" on quitte la fiche article pour arriver sur cette page... bizzare...

Cliquez pour agrandir l'image

Cliquez pour agrandir l'image

Début du processus de commande sur ce site Ecommerce, évidemment il propose des suggestions de produits complémentaires, un bon point aujourd'hui évident en E-commerce afin d'augmenter le panier moyen. Je dénote toutefois que les boutons d'action sont un peu petits, un point à améliorer :

Cliquez pour agrandir l'image

Cliquez pour agrandir l'image

Le panier est épuré et regroupe les informations essentielles sauf les frais de livraison qui devraient être visibles dès la première étape du panier, ce qui n'est pas le cas ici, mais l'on retrouve les éléments de rassurance au dessus du panier au niveau de ligne "chaude", préférez toutefois les mettre au dessous du panier (un standard des sites Ecommerce, une habitude du consommateur) :

Focus sur XOOS : Le site Ecommerce de vente de chemises pour hommes

On trouve bien entendu un exit pop-up afin de garder le consommateur sur le site, c'est aujourd'hui l'une des méthodes on-site essentielle pour améliorer le taux de conversion voyez ci-dessous sa présentation concernant chemise-homme.com, notez toutefois que le message doit être percutant et idéalement personnalisé : 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Par contre on retrouve un bug sur le processus de commande, là je clique sur "Créer un compte" :

Cliquez pour agrandir l'image

Cliquez pour agrandir l'image

Et j'obtiens ceci (soit la même chose) mais pas avec la même url :

Cliquez sur l'image pour agrandir

Cliquez sur l'image pour agrandir

Que de clics, que de renseignements pour commander....

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Il faut remettre les mêmes informations déjà saisies précédemment :

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Que c'est long ce processus de commande, et là je fais quoi ? Aucun bouton d'action pour la suite :

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Finalement après plusieurs tentatives j'arrive enfin à la page de paiement, ce processus de commande est à revoir dans sa globalité :

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Xoos est par contre une belle marque avec de beaux produits (pour en avoir commandés il y a quelques années) mais le site est vieillissant et à refondre tant pour le SEO qu'au niveau de l'ergonomie.

Et vous qu'en pensez-vous de ce site Ecommerce ?

Lire la suite

Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket

4 Juin 2017 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE Publié dans #E-commerce en général, #Entreprises, #Expertise Ecommerce, #Marketing, #Internet, #Webmarketing

Cela faisait un moment que je n'avais fait de "focus" sur un site Ecommerce, au delà des géants du Ecommerce français, je vais cette fois-ci vous parler du "vrai" Ecommerce, de ce que font 99% des entreprise de VAD en France et notamment ce site Panier-basket.fr qui comme son nom l'indique commercialise des paniers de basket...Focus :

 

Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket

On retrouve sur ce site Ecommerce des éléments innovants et une fluidité intéressante dans le parcours d'achat du consommateur. La partie SEO a été travaillée avec notamment ces encarts SEO présents sur les catégories du site :

Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket

On aime également la "liste de favoris" et les "produits consultés", ainsi que le lien "contact" accessibles en permanence :

Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket

Les filtres de paniers de basket (sorte de navigation à facettes) sont également présents pour faire son choix rapidement selon ses critères, c'est pratique et rapide :

Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket

Je crois qu'en Ecommerce au delà du SEO de base, au delà du marketing de base, il faut savoir se démarquer de la concurrence, ce n'est pas toujours aisé, mais Panier-Basket.fr innove à travers ces points :

- Une fiche produit claire et du contenu riche et de qualité

- Des avis clients fournis et vecteurs de recommandation d'achat tout en créant du contenu pour le SEO

- Des vidéos de démo très utiles pour faire son choix et en plus c'est également du contenu pour le consommateur et pour améliorer le SEO

- Comme Amazon on retrouve des réponses aux questions des prospects

Ce que je préfère c'est le moteur de recherche avec l'autosuggest car c'est le plus compliqué, en effet le moteur de recherche est souvent délaissé par les sites Ecommerce car il n'est pas toujours aisé de proposer à l'internaute des résultats pertinents or là c'est le cas : 

Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket

Les défauts sont les suivants :

Les éléments de rassurance n'on rien à faire au niveau de la ligne "chaude" :

Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket

Attention à la sur-optimisation SEO notamment dans les urls, le contenu et le menu :

Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket

Aucun bouton direct "Ajouter au panier" sur le listing produits, très dommage (un clic en plus pour le consommateur), pas de bouton "comparer" non plus :

Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket

Pas de bouton "Ajouter au panier" sur la fiche produit mais un bouton "COMMANDER" ce qui est trop implicatif pour le consommateur, préférez un bouton "ajouter au panier", l'internaute doit pouvoir ajouter les produits qui lui plaisent et ensuite faire son tri en les supprimant, par ailleurs le header n'est pas "fixé" ce qui amène pourtant énormément en matière d'ergonomie :

Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket

Concernant la partie "Fiche Technique" et "Vidéo" le SEO peut être largement amélioré :

Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket

Attention au responsive qui déconne, ce n'est plus possible aujourd'hui pour un site Ecommerce :

Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket

Voyons un peu le processus de commande :

Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket

On aime moins la première étape notamment sur la partie "transport" avec des prix élevés pour le consommateur :

Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket

Un process de commande classique où les informations essentielles sont demandées : 

Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket

On me redemande à nouveau mon mode de livraison, alors que je l'avais déjà sélectionné, précédemment :

Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket

Plus j'avance dans le temps, plus je me dis que le Ecommerce doit être NOVATEUR et simplifier au maximum le parcours client ce qui n'est pas toujours le cas sur Panier-Basket.fr, en plus voilà un type de bug qui n'est pas acceptable :

Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket

En matière de visibilité, le mot-clef principal est tout de même sur le papier très concurrentiel, d'ailleurs le premier résultat en SEO n'est autre que ... Décathlon, c'est dire ! Fort heureusement en matière d'Adwords et de Google Shopping, ils arrivent à se positionner dans les SERPs dans les premières positions :

Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket

Pour conclure, chez DOTNET on aime ce site Ecommerce car il a été pensé pour l'utilisateur tout en mettant le SEO au coeur de leur stratégie même si les résultats se font encore attendre, d'après Positéo le site sort en deuxième page :

Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket
Ecommerce : Focus sur Panier-Basket.fr le leader Français du Ecommerce du panier de basket

Il est impératif de faire attention à la sur-optimisation en SEO. L'important étant dans un premier temps, certes, une conception de site faite pour le SEO, mais pas seulement, le site Ecommerce doit être pensé pour l'utilisateur (ce qui baisse naturellement le taux de rebond), et des backlinks de qualité, point essentiel d'un référencement naturel de qualité.

Pour les sites Ecommerce que nous gérons chez DOTNET, qu'il s'agisse de services en ligne comme Fiche de Paie ou de commercialisation de produits, nous mettons un point d'honneur à ne pas viser la première page mais la première position. La deuxième place ne nous intéresse pas et nous y parvenons à travers une stratégie SEO toujours en phase avec les règles édictées par Google.

Dans tous les cas si vous cherchez un panier de basket, vous pouvez le choisir et le commander sur Panier-Basket.fr, un site fiable, de qualité, avec une logistique éprouvée.

Rassurez-vous, je n'ai aucune part dans cette entreprise, je suis juste admiratif des sites Ecommerce qui innovent comme le fait Panier-Basket.fr ;-)

 

Lire la suite

SEO : Positeo.com Hors Service

14 Février 2017 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE Publié dans #SEO, #Ecommerce, #Internet, #DOTNET, #Webmarketing, #web

Positeo.com est un service génial pour suivre ses postions sur Google, chez DOTNET nous l'utilisons au quotidien afin de suivre le SEO de nos sites Ecommerce et ceux de nos clients, et depuis 2 jours le site est down :

SEO : Positeo.com Hors Service

Impossible d'avoir accès au site. Est-ce la fin de super outil gratuit ?

Positeo.com a toujours été gratuit, sans modèle freemium, juste gratuit, j'ai toujours cru en cet outil génial, j'espère qu'il s'agit d'un manquement de l'administrateur réseaux et que le service très utile pour le SEO sera réouvert rapidement.

Je suis même prêt à les aider techniquement, financièrement et dans la durée tant leur outil est indispensable pour suivre son SEO.

Certes le business model est à revoir, mais il y a quelque chose à faire.

Je ne veux pas dire "adieu" à Positeo.

Lire la suite

Quelles sont les évolutions sociales dans le domaine du Ecommerce ?

16 Novembre 2016 , Rédigé par Contributeur Privé Publié dans #E-commerce en général, #fiche paie, #Entreprises, #Expertise Ecommerce, #Marketing, #Commerce, #ecommerce, #Internet, #Webmarketing, #Emailing, #Emploi

Il ne fait l’ombre d’aucun doute que le secteur du Ecommerce connait depuis de nombreuses années, plusieurs évolutions notables. L’une des plus spectaculaires est liée à l’utilisation des applications mobiles avant-gardistes, qui ouvrent la voie à de nouvelles perspectives de croissance, notamment à travers de nouveaux services online comme par exemple la gestion du social en ligne avec la génération de fiche de paie directement sur internet sans passer par un expert comptable.

Ainsi la toile se libère de toutes les contraintes qui limitent une transformation du commerce, attirant donc de plus en plus de monde. En matière d’emploi, le Ecommerce est un formidable domaine où il est possible d’observer la création de nouveaux postes chaque année. 
Les avantages liés à ce fait sont surtout d’ordre social, mais il ne faut pas non plus perdre de vue la question de la paie (rémunération de ces emplois).

Des niches pour les chercheurs d’emploi :

La demande continue de croître avec le temps, ce qui justifie la création de nouveaux postes et le recrutement de travailleurs dans le Ecommerce. Plus de 140.000 entreprises dans ce secteur ont besoin de compétences aussi bien commerciales que techniques. Selon les chiffres en 2013, il a été généré un peu plus de 12.000 emplois dans le secteur du Ecommerce.

Ainsi, les personnes expérimentées et passionnées peuvent faire le choix parmi les nombreux postes disponibles en rapport avec :


• Le web marketing : les options sont variées et vont du chargé de référencement au trafic manager en passant par le responsable e-mailing... etc ; 
• La création numérique : pour peu d’avoir la fibre créatrice, il est possible d’être directeur artistique, graphiste multimédia ou autre ; 
• La production de contenus : les opportunités d’emploi sont nombreuses et comprennent les postes comme rédacteur online, blogueur, etc. ; 
• La programmation informatique : expert du système d’information, intégrateur web, etc.


En somme pour obtenir un emploi dans le secteur du Ecommerce, le facteur géographique n’est pas forcément pris en compte puisqu’il est possible d’exécuter les taches à distance c'est au final la même principe qu'acheter sur internet, la distance ne compte plus. C’est une évolution notable surtout sur le plan social car les travailleurs peuvent ainsi exercer leurs professions depuis chez eux.

Quelles sont les évolutions sociales dans le domaine du Ecommerce ?

La question de la paie

En ce qui concerne les salaires, ils ne cessent pas non plus d’évoluer. Pour illustrer cet élément, voici quelques chiffres :


• Un directeur verra sa fiche de paie affublée d'environ 120.000 euros comme salaire brut par an
• Le responsable marketing s’il est à Paris perçoit 68.000 euros, et 57.000 s’il travaille dans une agence provinciale 
• Un directeur artistique web en agence gagne annuellement 43.000 euros, tandis qu’un graphiste dans le même secteur touche 36.000 euros. 
D’autres postes dans l’e-commerce comme ceux relatifs aux responsables de projet varient entre 34.000 à 42.000 euros de revenus bruts par an.

Bien entendu tout dépend des spécialités et des compétences. Le Ecommerce rassemble également des métiers relatifs au marketing. Ainsi, un assistant marketing gagne 24.000 euros en brut par année, tandis que le chargé d’études quantitatives oscille autour de 40.000 euros. Dans un tel domaine le rôle dévolu au directeur marketing est assez important, ce qui justifie un salaire de 112.000 euros en bas de fiche de paie. 
La communication n’est pas à négliger et les postes relatifs comme celui de responsable communication sont rémunérés à 50.000 euros bruts par an.

L’attaché de presse quant à lui gagne annuellement dans une agence à Paris 36.000 euros brut. Tous ces chiffres ne sont qu’à titre indicatifs et évoluent continuellement au cours du temps.


Si ces évolutions sont assez notables, qu’en est il de la pérennité de l’emploi ? Les données ne sont pas assez précises à ce sujet car certains postes sont saisonniers. Bien qu’il soit possible de dire que l’e-commerce offre de nombreuses opportunités en termes d’emploi, leur stabilité n’est pas en évidence. Même si d'Amazon projette de créer 1000 emplois en France en 2016, Le PDG de LinkedIn déclare que plus de cinq millions d'emplois seront perdus pour dans le secteur des nouvelles technologies d'ici 2020. En effet tout dépend des fluctuations du marché ce qui n’est pas sans incidence sur le salaire que l'on a sur sa fiche de paie à la fin du mois.

Lire la suite

Lancement prochain de plusieurs nouveaux services chez DOTNET, toujours en Ecommerce de services BtoB, Quid d'un centre de formation en Ecommerce ?

15 Novembre 2016 , Rédigé par Votre Serviteur : Stéphane ALLIGNE Publié dans #E-commerce en général, #Entreprises, #Expertise Ecommerce, #Marketing, #ecommerce, #SEO, #SEA, #SEM, #DOTNET, #Webmarketing

J'aime le virtuel sinon je ne ferai pas du Ecommerce mais j'adore le concret car sinon je ne ferai pas de Ecommerce. Les 2 sont assurément complètement liés et indissociables.

J'ai besoin d'écrire les choses, de faire la théorie à travers mes cahiers des charges mais j'ai aussi l'impatience de voir ce que j'écris se concrétiser, de voir un website que j'ai imaginé, dont j'ai crée la charte graphique prendre vie en ligne, je suis addict. A chaque fois c'est la même envie, la même vision d'apporter le meilleur aux internautes et aux futurs clients.

Car une nouvelle fois, il est essentiel de le dire : La satisfaction client est essentielle en Ecommerce car c'est elle qui détermine le taux de repeat business et l'amortissement du coût d'acquisition client que cela soit à travers l'expérience utilisateur que la livraison du produit commandé (physique ou virtuel).

La différence majeure entre bien physique et bien virtuel c'est sûr le fait que le bien physique inclut énormément de risques d'insatisfaction client :

- Erreur de traitement de commande

- Erreur de préparation de commande

- Colis perdu

- Produit arrivé cassé

- Produit qui ne fonctionne pas ou n'est pas conforme

- etc...

Il n'y a pas cela dans le Ecommerce virtuel, tout est automatisé avec les algorithmes, c'est bien plus compliqué à écrire mais il y a tout de même moins de soucis derrière, notamment en matière de SAV.

Alors aucun sujet n'exclu d'avoir d'important inconvénients et en biens dématérialisés  il faut le savoir c'est la même chose : Bugs, produits non délivrés, problème de produits finaux, non correspondance des produits avec ce qu'attendait le client et j'en passe. Les bugs sont quotidiens mais ils sont inévitables de part la complexité et les attentes des clients sur tous les domaines de produits dématérialisés. C'est compliqué.

 

 

 

 

Lancement prochain de plusieurs nouveaux services chez DOTNET, toujours en Ecommerce de services BtoB, Quid d'un centre de formation en Ecommerce ?

Je constate aussi que ceux qui se lancent aujourd'hui dans le Ecommerce quel qu'ils soient sont dépourvus de connaissances et d'expériences dans le domaine, résultat ils sont perdus. Je fais parti d'un groupe Facebook bien connu sur le Ecommerce et les demandes sont affligeantes et les réponses incomprises. Il faut arrêter l'amateurisme qui s'il est de même pour la création du business sera de même dans la gestion au quotidien au détriment des clients et de l'entreprise.

Il manque aujourd'hui une vraie formation Ecommerce pour se lancer avec les bons formateurs ayant de l'expérience et des réussites en Ecommerce confirmées. Il y a aujourd'hui des écoles pour former des développeurs mais pas suffisamment, le mix des deux permettrait de former de futurs employeurs et de futurs employés avec une facilité de créer des stages de formation facilement.

Il y a un vide là dessus en France et c'est inquiétant.

Pour le Ecommerçant il faut qu'il soit formé impérativement sur :

- La nécessité de développer son site Ecommerce

- Le SEO

- Le SEA (à tous points de vue)

- La logistique

- L'ergonomie

- La gestion globale d'une entreprise

- La vision notamment commerciale (acquisition clients rentable, fidélisation...)

- Etc...

S'il maîtrise l'ensemble de ces éléments à la fin de la formation, il part bien dans le monde du Ecommerce.

 

Lancement prochain de plusieurs nouveaux services chez DOTNET, toujours en Ecommerce de services BtoB, Quid d'un centre de formation en Ecommerce ?

Alors non, il n'est pas prévu chez DOTNET de créer un centre de formation à court terme, nous avons tant de projets à concrétiser actuellement, c'est le coeur de notre métier.

Mais rien n'est exclut pour faire avancer le little world du Ecommerce. Pour avoir échangé avec Axel (notre développeur sénior et référent national) je ne suis pas fermé à l'idée de lancer, de créer un centre de formation Ecommerce basé sur l'enseignement des développeurs que des Ecommerçants, encore une fois le mix des 2. Ce sont les éléments de la réussite.

DOTNET lancera principalement de nouveaux logiciels d'ici la fin de l'année. Bon cela répond déjà à certaines questions...wait and see....

 

 

Lire la suite

Focus sur le site Ecommerce Oleopeus.com

6 Février 2016 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE Publié dans #E-commerce en général, #entre, #transport, #webmarketing, #Livraison Ecommerce, #Analyses sites e-commerce

Cela faisait un bon moment que je n'avais pas fait l'étude d'un site Ecommerce dans sa globalité.

Cette fois ci mon choix c'est focalisé sur le site Oleopneus.com qui commercialise des pièces auto mais également toutes sortes de lubrifiants. Le site est édité par la société LUB UNIVERSAL.

Le site Oleopneus

Le site Oleopneus

Le menu du header est plutôt ergonomique et simple à utiliser, je regrette toutefois que la taille de typo diffère d'un onglet à l'autre pour l'internaute car il n'y a pas (parfois) de sous catégories qui sont renseignées directement dans le menu :

Menu du header déployé

Menu du header déployé

Menu du header déployé

Menu du header déployé

le site est sur un Prestashop customisé, ce qu'il faudrait pour aller au bout du truc lorsqu'on propose de la pièce auto, c'est de pouvoir choisir ces pièces par le numéro d'immatriculation du véhicule, le graal pour faire du Ecommerce dans ce domaine.

Bouton ajouter au panier

Bouton ajouter au panier

Il manque "ajouter au" sur le bouton d'achat, c'est un détail mais cela a son importance lorsque l'on regarde les codes du Ecommerce en France.

Comparateur huile Castrol

Comparateur huile Castrol

J'adore le comparateur de produits, c'est juste au top, on a toutes les informations sur les produits et on peut choisir très simplement le produit qui convient le mieux. Il est vrai que sur les lubrifiants notamment l'huile Castrol, Oleopneus est imbattable sur les prix et la disponibilité des produits.

Ajout au panier sans produits suggérés

Ajout au panier sans produits suggérés

Je trouve dommage que lorsqu'on ajoute un produit au panier de ne pas suggérer des produits complémentaires tels que : bac à vidange, clef à filtre, joint de vidange, filtre à huile (bon là il faut que le client ait renseigné son véhicule).

La vente de pièces détachées sur internet est toujours compliquée.

Pourtant, il faut impérativement pouvoir présenter les bonnes pièces, la bonne huile au client et de façon simple. Je crois sincèrement qu'aujourd'hui un simple moteur de recherche avec le choix du véhicule ne suffit pas et c'est trop de clics pour que l'internaute obtienne le résultat escompté.

Soit il faut proposer une recherche par immatriculation, soit présenter un énorme moteur de recherche libre où lorsque l'internaute tape "filtre à huile 206 HDI 2001" et on a effectivement le filtre à huile en question. Je peux vous assurer que vous aurez des taux de conversions de folies !

Continuons maintenant sur le processus de commande, étape 1 :

Processus panier

Processus panier

Presque tout y est :

- éléments de rassurance avec un numéro de téléphone (j'aurais préféré un numéro surtaxé, générateur de cash et qui crédibilise la taille de l'entreprise derrière le site Ecommerce, par ailleurs cela filtre les appels naturellement).

- gros boutons, j'adore, sauf qu'idéalement il faudrait qu'il soit en vert pour "suivant" qui n'est pas une mention qui incite à l'action d'ailleurs, préférez "Valider ma commande" sur cette étape.

Enfin pour le bouton "continuer mes achats" il est quasiment en noir ce qui n'est pas une couleur positive, préférez un gris très léger avec le texte en blanc.

- On a les frais de port de suite ce qui est un plus mais ils sont beaucoup trop élevés, impossible que je valide une commande d'un bidon d'huile à 11€ et me voir facturer 9,50€ de port sur un site Ecommerce.

Pour moi les frais de port doivent être à 4,90€, aucune entreprise en Ecommerce ne gagne de l'argent sur le transport, regardez Amazon qui propose de vous livrer un bouquin pour 0,01€, prix d'ailleurs inclu dans leurs tarifs en facial.

Enfin présenter des produits en cross selling dans le tunnel de commande serait un plus...

Focus sur le site Ecommerce Oleopeus.com

Le site Oleopneus par ailleurs très bien noté par les consommateurs, propose les Avis Vérifiés ce qui est un plus rassurer l'internaute, toutefois retrouver ces avis dans le processus de commande serait un plus non négligeable pour les conversions car ils ne sont pas assez visibles.

Etape 2 - processus de commande Oleopneus

Etape 2 - processus de commande Oleopneus

On voit parfaitement les étapes qui vont suivre sur cette étape 2 mais il manque les numéros des étapes qui peuvent être matérialisés ainsi :

Focus sur le site Ecommerce Oleopeus.com

Je pense que le texte doit être court ou inexistant, moins il y a de choses à lire dans le processus de commande, mieux c'est, car le futur client a beaucoup moins à réfléchir, et il faut qu'acheter sur votre site Ecommerce soit un quasi automatisme. Vous avez eu un visiteur, votre visiteur a ajouté un article au panier, il faut raccourcir au maximum le processus de validation de commande et le simplifier tant sur la présentation que sur les étapes panier afin qu'il valide de suite sa commande sans se poser de questions et immédiatement.

Les seuls textes qu'il doit voir sont : les avis clients positifs, les éléments de rassurance, un numéro de téléphone et une adresse mail du genre : a-votre-service@votrenomdedomaine.com

et c'est tout. Faisons simple, faisons rapide.

Focus sur le site Ecommerce Oleopeus.com

Là c'est une bonne idée de proposer l'inscription à la newsletter mais c'est mal vendu.

Préférez plutôt :

"Bénéficiez de remises allant jusqu'à -XX% en cochant simplement cette case"

Le bouton "s'inscrire" est trop petit et trop engageant. Préférez un bouton vert avec la mention "valider".

Focus sur le site Ecommerce Oleopeus.com

Le processus de commande est beaucoup trop long, j'ai du avoir une autre étape intermédiaire pour renseigner mon adresse de test, c'est trop long, beaucoup trop long...ça m'ennuie...

Transport Ecommerce

Transport Ecommerce

Ci-dessus une vue de l'étape transporteur proposé par Oleopneus.com

Ce qui me gêne c'est qu'en BtoC on ait pas des tarifs cohérents, 9,50€ c'est trop cher, par ailleurs les transporteurs proposés ne sont pas ceux recherchés par le consommateur, en effet Coliposte à travers So Colissimo aurait été plus judicieux avec un tarif à 4,90€.

Le consommateur ne recherche plus qu'un PRIX sur un produit ce que fait très bien Oleopneus.com mais également une livraison rapide, fiable et pas chère. Il veut le beurre, l'argent du beurre et la crémière à poils en prime ! C'est ça le Ecommerce en 2016 !

Vous pouvez avoir le meilleur marketing au monde, le top des campagnes Adwords, des prix tabassés et vos produits en haut des comparateurs de prix avec en plus un Remarketing performant, il ne se passera rien si votre site n'est pas ergonomique et si le transport n'est pas adapté en matière de prix et de choix.

Bug process de commande

Bug process de commande

Ah bah voilà, je me demandais pourquoi le site avait un taux de conversion qui n'était pas en corrélation avec son offre prix/produits.

Là nous avons la réponse (voir bug ci-dessus). Je vous assure avoir renseigné un bon numéro de portable pour la livraison, visiblement ce n'est pas prit en compte pour la livraison par défaut, par conséquent l'internaute qui se retrouve confronté à ce type de message abandonne a coup sûr sa commande.

Identifier ce type de problème est au coeur de la réussite des sites dans le Ecommerce, un simple pop-up, une mention d'erreur .. et la vente est perdue.

Ce qui est prit n'est plus à prendre, mais ce qui est perdu l'est définitivement.

Bug à corriger en urgence !

Lire la suite

Formation Google Adwords : Comment investir 10€ et GAGNEZ 100€ ?

21 Septembre 2015 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE Publié dans #SEM, #Webmarketing

L’un de mes sujets préféré est Google Adwords, il est vrai qu’en Ecommerce c’est un sujet de première importance et l’un des postes marketing clé pour réussir. Seulement voilà, Sur Google Adwords il ne faut pas faire n’importe quoi car il y a des règles bien précises pour réussir et bien souvent lorsque je rencontre des prospects, ils me disent qu’ils ne s’en sortent pas niveau rentabilité.

Lorsque je regarde leur compte, je comprends mieux, ils ne respectent quasiment aucune règle de Google Adwords, ils ne se sont jamais formés à ce levier marketing, il ne faut pas chercher plus loin. Comment un automobiliste peut-il conduire correctement sans connaître le code de la route ? C’est la même chose avec beaucoup de sujets mais notamment concernant Google Adwords.

Par ailleurs, je peux dire avec mes 10 années d’expérience en marketing que c’est un formidable levier d’acquisition client et qui est TRÈS rentable lorsqu'il est utilisé correctement et en connaissant parfaitement les règles.

Les comptes Google Adwords que gère pour des clients sont TOUS rentables car j’applique à la lettre les règles de Google Adwords, d’ailleurs Google se garde bien de communiquer précisément sur ces règles, il faut chercher, expérimenter, se former. Seule l’expérience prime sur tout le reste.

Voici un des comptes Google Adwords que je gère pour un client, il s’agit d’un site Ecomerce dont le marché est ultra concurrentiel, regarder le taux de conversion en bout de ligne :

Formation Google Adwords : Comment investir 10€ et GAGNEZ 100€ ?

Ensuite le nombre de commandes sur une journée :

Formation Google Adwords : Comment investir 10€ et GAGNEZ 100€ ?

Croyez bien que vous aussi si vous êtes un minimum formé vous pouvez obtenir ce type de statistiques.

Si le souhaitez, je peux également gérer vos campagnes de la même manière, prenez contact sur le blog en suivant ce lien.

Lire la suite

Webmarketing : Augmentez vos abonnés à votre newsletter et développez votre C.A !

8 Octobre 2014 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE Publié dans #E-commerce en général, #SEM, #Webmarketing

En E-commerce, c'est bien connu, il faut faire revenir ces clients pour amortir leur coût d'acquisition initial. Cela peut se faire un programme fidélité adapté, mais hormis le modèle que nous avions chez MTL avec un système de cagnotte, il n'y a pas grand chose de pertinent actuellement en Ecommerce. Notez toutefois que le programme fidélité de MTL était plébiscité par plus de 21% des internautes à l'époque ce qui est colossal !

L'autre moyen de faire revenir vos clients, ou d'avoir des prospects à solliciter pour une offre commerciale X ou Y est de les avoir dans votre base de données d'abonnés à votre newsletter.

Seulement voilà, la problématique majeure est d'arriver à les convaincre de s'inscrire à la newsletter. Pour cela certains site Ecommerce usent et abusent de la case pré-cochée lors du processus de commande :

Webmarketing : Augmentez vos abonnés à votre newsletter et développez votre C.A !

Ce type de comportement est sachez-le totalement en dehors de la législation en vigueur. Donc pour les sites E-commerce qui respectent la loi, il faut arriver à convaincre leurs visiteurs et leurs clients de s'abonner à la newsletter car elle est vectrice de Chiffre d'Affaire important pour votre business.

Le plus simple est la mise en place d'un popup qui propose en échange de renseigner son adresse mail de recevoir des bons plans, des remises, des cadeaux... Dans tous les cas il faut argumenter l'intérêt qu'à l'internaute à s'abonner. Dire seulement "Abonnez-vous à la newsletter" ne sert à rien et ne convaincra pas l'internaute de l'intérêt qu'il a à le faire.

Sarenza va encore plus loin en proposant dans son popup un jeu concours pour inciter les visiteurs à s'inscrire à la newsletter :

Webmarketing : Augmentez vos abonnés à votre newsletter et développez votre C.A !

L'insertion d'un champ bien visible sur toutes les pages du site est également préconisé pour inciter l'internaute à s'inscrire, pour ma part je ne crois pas trop au champ d'inscription situé dans le footer du site comme c'est généralement le cas, préférez plutôt un champs dans le milieu de la page à l'instar de Motoshop :

Webmarketing : Augmentez vos abonnés à votre newsletter et développez votre C.A !

Autre point à ce sujet, Motoshop propose habillement 5€ en bon d'achat pour toute inscription, un incentive encore, afin d'inciter les internautes à s'inscrire.

Car vous avez tout à gagner à ce qu'un maximum d'internautes s'inscrive à votre newsletter, car c'est le meilleur moyen de l'informer de vos promotions en cours, de vos opérations spéciales, de vos soldes... et donc de le voir revenir pour augmenter votre Chiffre d'Affaire.

Je crois pertinement aux jeux concours, il est donc intéressant de proposer deux ou trois jeux concours sur votre site pour faire gagner des cadeaux ou des bons d'achat.

Personnellement je préconise les cadeaux que vous pourrez glaner auprès de vos fournisseurs, l'avantage pour eux c'est que leurs produits et leurs marques sont mit en avant, l'avantage pour vous, ou plutôt les avantages, c'est d'avoir des lots gratuitement et donc au final de ne pas payer le recrutement de vos nouveaux abonnés.

Idéalement le mix parfait sur un site Ecommerce c'est :

- Popup sur la home ou affichage sur toutes les pages dès que l'internaute déplace sa flèche de souris pour fermer la fenêtre

- Champ d'abonnement à mi-hauteur (voir Motoshop.fr plus haut)

- Jeux concours

Allez au boulot maintenant !

 

Lire la suite