CatégorieAUTRES SUJETSEntrepreneuriat

Argent, dirigeants, salariés : l’insipide jugement d’ignorants autosuffisants.

Argent, dirigeants, salariés : l'insipide jugement d'ignorants autosuffisants.

La stigmatisation des dirigeants d’entreprises n’a guère changée en 30 ans, « suceurs du sang » des salariés, pourfendeurs du droit du travail et passons sur les noms d’oiseaux dont ces derniers sont régulièrement affublés.

L’argent n’est pas tabou en France, en tout cas il ne l’est pas pour ceux qui regardent avec haine les CSP+ qui ont un peu réussi et affichent leur succès.

Doit-on pour autant blâmer ces derniers qui ont cherchés à créer leur emploi, par delà même créer des emplois en prenant tous les risques sans garantie de victoire mais avec la certitude qu’en cas d’échec tout leur serait rapproché ?

La société conspue la suppression d’emplois mais ne récompense pas leur création comme si cela était un du. Il n’en est rien. Réussir à créer son propre emploi est très difficile en soit, en créer un, deux, dix et plus l’est encore davantage.

Peut-on reprocher à ces hommes et à ces femmes de gagner correctement leur vie tant que cela est possible ? Assurément non.

D’une part le choix d’être salarié doit s’assumer et de ce côté là le manque de courage est de mise alors même que la protection sociale est bien plus avantageuse pour les salariés que pour les dirigeants.

D’autre part, lorsqu’un dirigeant est amené à se séparer d’un collaborateur il ne le fait absolument pas par plaisir ou alors il représente un véritable danger pour l’entreprise qu’il dirige. Arrêtons la démagogie de caniveau à l’opposée du quotidien de la plupart des salariés et des entreprises en France.

Un individu ne peut pas comprendre l’une ou l’autre de parties s’il n’a pas vécu le quotidien de chacune d’elle à un moment ou un autre.

Il faut arrêter de pleurer avant d’avoir mal, de déposer des préavis de grève sans connaître les teneurs exactes des projets lois, des décrets et par dessus tout d’empêcher ceux qui veulent travailler de le faire en menaçant même physiquement l’intégrité de ces personnes. Hé oui c’est aussi cela la France de certains ! Cette minorité qui arrive par son ignorance et sa bêtise à pourrir le quotidien des autres avec un mépris incroyable des libertés individuelles.

Une certaine presse ne traîne pas les pieds pour faire du patronat le diable de notre économie moderne, confondant avec assurance Chiffre d’Affaires et bénéfices, prônant cette même démagogie qu’elle dénonce pourtant avec velléité dans ses pages pour haranguer les lecteurs. Quelle innommable tromperie !

Le dirigeant d’une entreprise ce n’est pas par définition systématique un individu qui réussit avec certitude, ce n’est pas non plus une majorité de patrons dont l’entreprise est cotée au CAC 40. Un chef d’entreprise en France c’est un dirigeant de TPE, de PME, un agriculteur, un artisan, un auto entrepreneur, un commerçant.. etc… avec une réalité tout autre de ce qui est décrit dans certains médias, seulement la vérité ne fait pas vendre de papier.

Certes l’on parle des chefs d’entreprises lorsqu’ils se suicident et encore ces faits divers ne passionnent guère la presse et leurs lecteurs, préférants davantage parler de la délocalisation de certaines entreprises déjà aux mains de capitaux étrangers et où le petit patron Français ne peut pas faire grand chose.

N’oublions pas une chose : le chômage est un suicide social que tout le monde souhaite éviter, du moins tout ceux qui ont une envie de travailler ou de continuer à travailler. Vous pouvez chercher du travail ou bien si vous en avez l’envie, les idées, le courage et la vision, créez le vôtre. Mais ne maudissez pas les patrons, les dirigeants, ces créateurs d’emplois qui dans la très grande majorité créent de la richesse non pas pour eux mais pour les personnes qu’ils emploient.

Puis nombreux sont les dirigeants qui au mépris de leur vie personnelle font toujours passer l’entreprise et ceux qui l’a compose au premier plan.

La société juge et condamne avec comme autre forme de procès que les pitoyables articles de presse sans fond ni forme confirmant la bêtise de lecteurs avides de pugilat patronal.

Arrêtez le tir ! Il n’y aura jamais de vainqueur entre salariés et dirigeants car la réussite d’un projet, d’une entreprise est avant tout la rencontre et la mise en oeuvre des idées et des compétences, fussent-elles à la hauteur des ambitions de chacun.

Notons par ailleurs le nombre de détracteurs de la loi travail qui par opposition à cet exercice se sont arrêtés au titre. Cherchez l’erreur…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page

Blog Ecommerce SEO | SEA