CatégorieEntrepreneuriat

Capital social : c’est quoi et à quoi ça sert ?

Capital social : c’est quoi et à quoi ça sert ?

capital_social

Le capital social d’une entreprise correspond au montant total des apports en numéraire et en nature transférés par les associés et actionnaires. En contrepartie, ces personnes jouissent de droits sociaux qui peuvent prendre la forme de parts sociales ou d’actions. Mais quelle est l’utilité concrète du capital social ? Quelles sont les obligations des sociétés le concernant ? On vous dit tout.

Quelle est l’utilité du capital social ?

Le capital social présente 4 grands intérêts pour une société : répartir le pouvoir de décision, rassurer les partenaires, financer l’activité et obtenir un prêt bancaire.

Répartir le pouvoir au sein de la société

La principale utilité du capital social, c’est de répartir les droits de vote entre tous les associés d’une entreprise. Ces droits sociaux ou titres prennent la forme d’actions pour les modèles de société comme les SAS, SASU ou SA. Ils peuvent également prendre la forme de parts sociales pour les SARL, EURL ou SNC. Un titre donne à son possesseur une voix en assemblée générale.

Rassurer les partenaires commerciaux

Le capital social peut également servir de gage pour des créanciers et partenaires commerciaux. Le capital social est une information publique qui doit pouvoir être consultée sur le site internet societe.com. Il doit également être indiqué sur divers documents de la société. Avec un capital social important, vos partenaires ont donc une garantie sur vos finances, un gage pour créer une relation de confiance.

Financer l’exploitation de votre activité d’entreprise

Le capital social sert aussi de financement pour l’activité d’une entreprise grâce à ses apports en argent (en numéraire) ou en biens (en nature). Ces fonds sont surtout essentiels au début de l’activité. Ils vont permettre de financer l’achat du matériel de production, les campagnes publicitaires, la location de locaux, la création d’un site internet, et de nombreux autres éléments.

Donner confiance aux établissements bancaires

Pour finir, le capital social sert de levier de financement auprès des organismes de crédit. Ces établissements regardent, bien sûr, vos capacités de remboursement, mais portent aussi une attention particulière à vos capacités d’apport personnel. En général, pour lancer un projet, les financeurs demandent au minimum 10 % d’apport personnel. Avec un capital social important, vous pesez plus facilement dans la négociation pour obtenir des prêts intéressants.

Quel montant minimum pour le capital social ?

Le montant minimum pour le capital social d’une société dépend du statut privilégié. Pour les SARL, SAS, SNC et sociétés civiles, il n’y a pas de montant minimum exigé. Il peut correspondre à 1 euro symbolique. En revanche, pour une société anonyme, il existe un montant minimum. Il s’élève à 37 000 euros.

Comment fixer le montant du capital social ?

Le montant du capital social de votre entreprise dépend de vos besoins à un instant donné. Si vous souhaitez faire financer un projet par une banque, il est préférable d’opter pour un montant conséquent. C’est la même chose pour donner confiance à des partenaires. Le capital social n’est pas une donnée fixe. Vous pouvez faire évoluer son montant en même temps que l’activité de votre société. C’est le contexte et vos besoins du moment qui vont déterminer le montant de votre capital social.

Article invité. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page

Blog Entrepreneur du E-commerce