CatégorieAUTRES SUJETSEcommerceEntrepreneuriatweb

[ECOMMERCE] : 3 bonnes raisons et 3 étapes pour se lancer !

[ECOMMERCE] : 3 bonnes raisons et 3 étapes pour se lancer !

Nombreux sont les entrepreneurs prêts à se lancer dans le e-commerce.

Ceux qui disposent déjà d’une boutique physique y voient l’opportunité de développer leur activité en proposant de nouveaux produits et services, ou simplement de relayer leur offre sur internet.

Les autres, les pure players, ont l’ambition dès le début d’exploiter exclusivement ce canal désormais incontournable.

Selon l’étude conjointe de l’Insee et de la Fevad, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance, les ventes en ligne représentent 9,1 % du commerce de détail en France en 2019.

D’après le baromètre 2019, des nouvelles tendances de consommation du cabinet de conseil Wavestone, 61 % des consommateurs effectuent au moins un achat en ligne par mois, une augmentation de +3 % par rapport à l'année précédente qui concerne surtout les 18/44 ans, mais aussi les 60-75 ans. Les calculs sont bons !

Alors faut-il se lancer dans le Ecommerce ?

Oui ! Pourquoi et comment ? Ce sont les questions auxquelles appvizer, média B2B dédié aux logiciels et aux nouvelles tendances numériques, donne des éléments de réponse.

Pourquoi adopter le e-commerce ?

1) Parce que les commerces en ligne et “pignon sur rue” sont complémentaires

De plus en plus de commerçants proposent une expérience shopping multicanale. Les digital natives sont adeptes de l’achat en ligne, quand d’autres restent attachés à l’achat en boutique, pour pouvoir toucher, voir, essayer le produit.

Puis il y a ceux qui les combinent. Les enseignes l’ont compris et proposent des expériences hybrides, comme le click and collect, associant le choix et la réservation du produit en ligne, son envoi en boutique, puis son essai avant achat.

La tendance est au phygital, l’association du physique et du digital.

2) Parce que le mobile est un levier de croissance

Dans la famille du e-commerce, le m-commerce connaît aussi une progression fulgurante. Entre 2018 et 2020, des études estiment cette dernière à + 95 % en France.
Le cabinet eMarketer prévoit d’ailleurs que le commerce mobile (sur smartphone ou tablettes) dominera le secteur avec 54% des ventes d’ici 2021.

3) Parce que les réseaux sociaux le soutiennent

Les réseaux sociaux sont incontournables pour toucher votre cible.
En plus d’être des vitrines de votre image de marque, ils deviennent relais de votre stratégie commerciale. Ainsi de nombreuses plateformes Ecommerce proposent une interconnexion avec Facebook ©, Instagram ©, Pinterest © ou encore Snapchat ©, pour partager des fiches produits, mais aussi pour faire des ventes directement depuis ces supports. Bienvenue dans le social commerce !

Comment créer un site e-commerce ? 3 étapes

Maintenant que vous êtes convaincu de l’intérêt que présente le commerce en ligne, commençons par les bases…

1) Étudiez l’offre et la demande

●Les tendances du marché : progression des ventes, domaines qui ont le plus de succès (à ce jour, l’habillement), part des ventes sur mobiles, etc. ;

●La concurrence directe : quels sont les positionnements, politiques tarifaires, services additionnels proposés, etc., afin de vous démarquer ;

● La concurrence indirecte, les boutiques physiques notamment : qu’est-ce qui va pousser vos prospects à passer par vous et le canal digital plutôt que par elles ? Quelle est votre plus-value ?

●L’étude de votre persona marketing : quelles sont les attentes de vos cibles, leurs besoins, leurs comportements d’achat habituels ? Des sondages en ligne ou une enquête terrain peuvent s’avérer utiles.

Maintenant que vous savez ce que les concurrents font et ce que les clients attendent…

2) Choisissez une plateforme e-commerce adaptée

Selon votre entreprise et vos besoins (taille du catalogue produits envisagé, dimension internationale) et votre budget, votre plateforme e-commerce doit proposer :

● un back office et une interface ergonomique et intuitive, pour vous comme pour l’utilisateur,

● des templates et des thèmes personnalisables, intégrés ou via des plug-in,

● la prise en compte de plusieurs moyens de paiement et devises,

● l’intégration des réseaux sociaux,

● l’interopérabilité avec des logiciels de gestion tiers (par exemple avec votre ERP pour la gestion des stocks, des taxes et des factures),

● la dimension SEO (avec possibilité d’optimiser les métadonnées de vos pages),

● des options de marketing automation (comme l’envoi d’emailings ciblés en fonction des achats réalisés),

● une version mobile responsive,

● un tableau de bord analytique pour suivre vos indicateurs de performance.

Si vous n’êtes pas initié aux stratégies marketing, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un expert, et pourquoi pas à vous former au webmarketing (tutos en ligne, Mooc, etc.). Certaines plateformes e-commerce proposent d’ailleurs un support et même du coaching.

3) En parallèle, définissez une stratégie marketing digital

Cela passe par la combinaison de plusieurs techniques permettant de vous faire connaître et de générer du trafic, par exemple :

● Améliorez le référencement naturel de votre site sur les moteurs de recherche, en publiant des articles sur un blog ou dans une rubrique dédiée. Vous pouvez aussi (faire) optimiser les mots clés sur vos fiches produits.

● Tirez profit des réseaux sociaux et des influenceurs (type blogueurs) pour améliorer la visibilité et l’image de marque de votre e-boutique.

● Allez vers le client, investissez dans l’achat de bandeaux publicitaires ou des campagnes de référencement payant (Adwords).

● Attirez le client à vous, adoptez le marketing de contenu et le lead nurturing : diffusez des newsletters, des livres blancs, des webinaires qualitatifs pour asseoir votre légitimité et inciter (subtilement) à l’achat.

● Demandez l’avis de votre clientèle et de vos visiteurs pour vous améliorer en continu, valorisez vos clients satisfaits et répondez aux frustrations des autres. Analysez, après quelques mois d’activité, les pages visitées, celles qui sont ignorées : en apprenant plus sur les comportements et les besoins de vos prospects, vous pouvez ajuster votre offre et fidéliser votre clientèle.

Vous êtes désormais prêt(e) à développer votre activité en ligne.

Vous avez toutes les raisons de vous lancer et les étapes à suivre.
N’en manquez aucune : un site e-commerce performant passe par une stratégie mûrement réfléchie et les bons outils !

Auteur : Axelle DRACK
Content Manager
appvizer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page

Blog Ecommerce SEO | SEA