Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog Ecommerce de Stéphane ALLIGNE Spécialiste du Ecommerce & Retail depuis 12 ans. Développeur de Chiffre d'Affaires.

1855.com le site e-commerce en pleine déroute !

11 Septembre 2014 , Rédigé par Stéphane ALLIGNE Publié dans #sites e-commerce à éviter, #Analyses sites e-commerce

Je n'ai jamais été client de 1855.com, le site très connu pour vendre du vin en ligne, mais je suis surpris des nombreux détracteurs de ce site, je n'ai jamais vu autant d'avis négatifs sur un site e-commerce. Pendant une certaine période chez MTL, nous avions rencontrés des difficultés avec un transporteur (TNT pour ne pas le citer!) ce qui nous avait valu les foudres de nos clients qui postaient des avis négatifs sur le site et par delà nous faisaient une bien mauvaise pub. Alors en 2010, nous avions pris la décision de passer par un organisme extérieur pour récolter les avis des clients et bien entendu nous avions également changés de transporteur !

Avec le cas de 1855.com, je pense sincèrement que la direction est sûrement de bonne volonté, mais c'est le business model qui n'est pas bon. On ne pas vendre un produit qui n'existe pas ou du moins dont on a pas la certitude de le recevoir.

Or le business model de 1855.com est basé là dessus. Ils vendent des primeurs 2 ans à l'avance sans réellement savoir s'ils vont les obtenir ou non.

Les déboires de ce site e-commerce sont nombreux du coup. Des plaintes par centaines et sa mise en redressement judiciaire tout comme ces autres filiales.

La société qui exploite le site s'appelle HÉRACLES, elle a changé de dénomination sociale le jour même de sa mise en redressement judiciaire. La société qui est d'ailleurs côtée en bourse ne vaut plus grand chose, son cours et tombé jusqu'à 0,03 €uros, mais aujourd'hui il a prit 33% en remontant à 0,04 € !

1855.com le site e-commerce en pleine déroute !

Alors ce post n'est pas là pour se moquer ou dire qu'il aurait faire ci ou ça c'est un peu trop facile et cela n'apporte rien.

J'ai choisi de parler de 1855.com car c'est incroyable d'être encore debout avec tous les déboires qu'ils ont subit depuis 2012.

Ils se font dézinguer de partout par tout le monde.

D'ailleurs, un site web leur est même consacré : abus1855.org qui est carrément une "association au bénéfice des usagers spoliés par 1855.com" wahou, ça va loin !

1855.com le site e-commerce en pleine déroute !

La Revue du Vin Français parle de "scandale 1855.com" dans un article assassin (à lire

ici).

Les Échos eux parlent ici quand à eux de "pyramide de Ponzi" quand à l'UFC que choisir qui ont testés le site e-commerce en client mystère, disent "1855.com, la coupe est pleine" dans un article fort peu élogieux à lire ici.

Son patron Emeric Sauty de Chalon (photo ci dessous - Crédits SIPA), se défend pourtant bec et ongles pour sauver sa boîte et répond aux attaques.

Crédits photo : SIPA

Crédits photo : SIPA

selon lui : "Nous avons affaire à des clients mécontents qui exigent d’être indemnisés vingt fois ou trente fois le montant de leur commande initiale. C’est de nature à menacer l’existence de notre entreprise. Et c’est parfaitement injuste à l’égard de ceux qui ont accepté que nous remplacions les produits demandés par d’autres produits, ou ceux qui ont accepté un dédommagement égal à 10% du prix de leur commande. Notre responsabilité consiste à préserver l’existence de notre entreprise, de ses 50 salariés et la satisfaction de ses milliers de clients."

1855.com le site e-commerce en pleine déroute !

A un moment, je pense que la justice va trop loin, rembourser une commande, je suis tout à fait d'accord si l'on ne peut pas l'honorer mais delà à la rembourser 20 fois, je pense que la justice se trompe car ce n'est pas ainsi que l'entreprise pourra se relever.

Je comprends les clients qui n'ont pas été livrés alors même qu'ils sont en droit de l'être, mais demander des dommages et intérêts aussi importants, c'est un peu fort le café !

Encore une fois, je comprends ces clients qui n'ont pas été livrés, mais je ne comprends pas l'attitude de ce site e-commerce qui n'a pas remboursé les commandes lorsque les clients l'ont formulés pour la première fois. Résultat, leur enseignes (1855.com, ChateauOnline.com, Cavesprivees.com et le Chateau de la transat) ont vus leur image se dégrader à mesure des procédures qui furent engagées à leur encontre.

La société HERACLÈS est montée à 11,3 Millions d'euros de C.A tout de même, ce n'est pas rien ! Par contre cette même année les pertes étaient quasiment de 4 millions d'euros.

Aujourd'hui la société est de nouveau profitable, mais je pense qu'il faudra du temps pour sortir des procédures judiciaires en cours et redorer l'image de 1855.com. Un truc qui serait pas mal pour 1855.com et ces filiales, serait d'opter pour le service d'avis clients indépendant Ekomi qui envoi un bref questionnaire de satisfaction APRÈS la livraison de la commande. Cela leur permettrait d'avoir des avis clients basé réellement sur leur prestation car un client content ne parle peu ou pas de sa satisfaction, à l'inverse d'un client mécontent qui en parle à tout le monde, à qui veut entendre son témoignage.

Sources : SIPA (crédits photo), La Revue du Vin Français, Société.com (adverline), Challenges, Sud Ouest, Euronext, Les Échos et l'UFC que choisir.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

MOURONVAL 12/11/2014 19:18

Votre article essaie d'être objectif. Le problème est que ceux qui ont acheté (dont je suis pour des primeurs de 2011 à hauteur de plus de 2.000 euros...) n'arrivent à avoir aucune information. La majorité ne demandant que le remboursement... Je pourrai vous transmettre mon dossier avec le nombre de mes appels, le nombre de fois ou 1855 m'a mené en bateau en me disant que mon remboursement (je ne demandais rien de plus...) allait se faire sous 15 jours. Je suis même allé dans leurs anciens locaux, rencontré Nathanel qui m'a dit qu'il ne pouvait me rembourser car il n'avait plus de chèque et que cela allait être fait sous 15 jours... Bref, vous avez raison, la justice a sûrement un peu tapé fort, mais ses dirigeants sont honteux dans leur gestion. Je ne comprends même pas comment ils peuvent encore exercer... Je continue de patienter en espérant que ces flacons vieillissent bien... A vous lire.