CatégorieDISTRIBUTIONEcommerceEntrepreneuriatMis En Avant

Economie : TOP 10 des pays d’accueil de projets d’investissements étrangers

top_10_pays_d_accueil_invetissements_etrangers

Certaines cartes seront rebattues dans les prochains mois, c’est inéluctable.

La pandémie a mise à mal les économies de nombreux pays, et certains acteurs économiques se remettront très difficilement de cette période.

En attendant voici les dernières tendances en matière d’investissements étrangers :

Rang Pays Montant en Milliards de dollars Evolution par rapport à N-1
1 Etats-Unis 251 -1%
2 Chine 140
3 Singapour 110 + 42 %
4 Bresil 75 + 26 %
5 Royaume-Uni 61 – 6 %
6 Hong-Kong 55 – 48 %
7 France 52 + 40 %
8 Inde 49 + 16 %
9 Canada 47 + 8 %
10 Allemagne 40 + 232 %


Sources : Le Point 2021 – N°2527 – Trésor.

 

 

 

CatégorieDISTRIBUTIONMis En Avant

Ecommerce & Digitalisation : Le monde paysan ouvre sa plateforme pour consommer local

La vente directe n’est pas une nouveauté dans le monde paysan qui a su se réinventer au fil du temps. En outre, de nouvelles organisations telles que « c’est qui le patron«  permirent de préserver, et ou d’augmenter les revenus des agriculteurs.

La nouveauté réside dans l’agrégation de l’ensemble des acteurs concernés autour du projet « Frais et Local«  initié par le Ministère de l’Agriculture.

Frais_et_local

Ainsi, plus de 8000 exploitations sont regroupées sur cette plateforme nationale qui permet de consommer local.

Concrètement, vous renseignez votre code postal de résidence sur LocaletFrais.fr :
 Sélection du code postal de la ville de résidence

Sélectionnez ensuite la gamme de produits fermiers recherchée :

Sélection des produits sur localetfrais.fr

Vous obtenez immédiatement une carte avec les emplacements localisés des exploitants agricoles autour du lieu renseigné :

Carte des exploitations agricoles locales

Localetfrais.fr étant lancé depuis peu, la plupart des exploitations agricoles répertoriées, font partie du réseau « Bienvenue à la ferme« . Prochainement la plateforme sera étoffée avec une offre plus complète proposée par les agriculteurs nouvellement intégrés.

 

 

CatégorieEcommerceMis En AvantMonétique

Ecommerce : les paiements encore + sécurisés avec la DSP2

Avec le déploiement de la DSP2 au premier trimestre de cette année, la sécurité des achats sur internet passe une nouvelle étape, majeure, et s’en trouve renforcée.

DSP2

Aujourd’hui, lors d’une transaction sur internet, et lorsque le 3DS (3D Secure) a été paramétré par le site Ecommerce, il est demandé au porteur de la CB d’authentifier son achat. Cela peut se faire à l’aide d’un boîtier, d’un SMS envoyé sur son portable ou d’une carte à code…

Demain, avec la norme DSP2, cette procédure ne suffira plus, il conviendra d’authentifier son achat en ligne avec une reconnaissance faciale du porteur de la carte bancaire, ou avec son empreinte digitale. On parle d’ « authentification forte ». Le 3DS devenant obligatoire il ne sera plus débrayable comme cela est encore le cas sur certains TPEV.

La DSP2, n’est pas une nouveauté dans les projets en cours chez les ecommerçants. En effet le déploiement de la DSP2 s’effectue depuis Septembre 2019 et cela se passe plutôt bien, qu’il s’agisse du côté marchand ou client. Cela sécurise la transaction tant pour le porteur de la CB que pour le marchand.

En outre, ces dernières années, le phénomène du « je commande, je paie, je reçois et je fais opposition au paiement » s’est développé de façon importante (le blog en parlait déjà en 2017). Rappelons tout de même qu’il s’agit là d’un acte délictuel assimilé à un vol et pénalement réprimé de 3 ans de prison et 45 000€ d’amende.

A terme, la DSP2 devrait permettre une diminution de ces comportements et d’augmenter la confiance des consommateurs envers le Ecommerce.

Pour les retardataires, il devient urgent de faire le nécessaire, environ 20 000 sites Ecommerce ne sont pas encore prêts.
Message d'avertissement au sujet de la DSP2

Source : ici

CatégorieEntrepreneuriatMis En Avant

Entrepreneur autodidacte : Bernard TAPIE livre sa vision de la réussite [vidéo]

 

Portrait-Bernard_tapie

Bernard TAPIE agace certains autant qu’il force l’admiration des autres tant son parcours est exceptionnel.

Aujourd’hui, malade et sans pudeur, Bernard TAPIE livre dans une interview touchante, sa vision de la réussite et son approche de la vie. C’est un message d’une incroyable énergie et d’une sincérité à rendre muet les détracteurs les plus diserts.

Extraits choisis :

L’interview en intégralité sur le site de TF1 en suivant ce lien.

 

 

CatégorieDISTRIBUTIONEcommerceEntrepreneuriatMis En Avant

Création d’emplois : Ecommerce ou Retail ? Les réponses

Ecommerce_vs_retail

Depuis plusieurs semaines, nous constatons une propension de la part de Mounir Mahjoubi à vouloir en découdre avec Amazon. L’ancien secrétaire d’Etat au numérique sous François Hollande, se trompe à la fois de cible et dans ses calculs.

Monsieur Mahjoubi part du principe qu’un salarié du commerce physique fait 2 fois moins de chiffre d’affaires qu’un salarié d’Amazon.

Il “imagine” alors que 2 postes du commerce de proximité se trouveraient supprimés à l’avantage d’1 poste créé en E-commerce.

Raisonnement assurément FAUX.

La conclusion semble pourtant établie, car le problème ne vient pas d’Amazon ou d’autres enseignes digitales, mais simplement du manque de productivité de nos commerces par rapport au E-commerce.


Une entreprise moins productive qu’une autre ne doit pas forcément disparaître, elle doit se réinventer.

A l’instar de l’hippomobile, les métiers oubliés de palefrenier,  de cochet, d’écuyer, etc…ont aujourd’hui disparu ou ils ont été transformés, au profit de nouveaux emplois dans l’automobile : mécanicien, chauffeur, agent de station service…etc.

Tout cela est donc parfaitement normal et va dans le sens de l’Histoire.

Guy de Maupassant fustigeait la Tour EIFFEL qu’il trouvait « horrible », finalement la tour est devenue un lieu incontournable de Paris et les quarante sept signataires de la tribune qui dénonçait en 1887 la construction de la Tour ont presque tous été oubliés, contrairement à la Tour 😉

Avec le numérique tout est plus simple pour améliorer la productivité d’une entreprise, le confort des salariés et des postes de travail ; mais aussi développer le C.A, gérer le SAV, le ROI, optimiser la supply chain, et l’ensemble des KPI propres au E-commerce.

Les détracteurs du E-commerce qui avancent sous cet angle du débat sont clairement ignorant du sujet.

Plutôt que de pointer du doigt ceux qui font le travail d’optimiser leurs coûts, leur compte de résultat, tout en digitalisant leur modèle, il conviendrait davantage de relever l’immobilisme des autres depuis 20 ans !

Le Ecommerce croît, mais il ne remplacera pas le commerce traditionnel, et pourtant il est perçu comme un prédateur par certains désinformés. Pourtant, les complémentarités Ecommerce / Retail sont évidentes et factuelles depuis des années dans des milliers de points de vente, et partout dans les territoires.

On observe ainsi que 74% des consommateurs se seraient rendus en magasin si le produit recherché était indisponible sur Internet. C’est donc la facilité d’achat qui est privilégiée par le consommateur.

Il est certain que sur ce point le Ecommerce a de sérieux avantages   : aucune difficulté pour stationner, pas de souci d’horaires d’ouverture, facilité pour comparer les offres, simplicité pour se faire livrer où souhaite le client, pas ou peu de contacts physiques…).

A un moment le client fait un choix de raison : Pourquoi irait-il s’embêter à sortir le vélo, la voiture ou prendre le bus pour aller acheter un lave-linge qu’il ne pourra pas transporter seul ? Il devra en plus louer un camion 2 heures et le rapporter, il risque de casser le matériel et de se blesser, sans compter le parking ou le ticket de bus lors du déplacement initial.

Cependant, le magasin de proximité conserve des atouts : il peut facilement proposer des upsell, et apporter une vraie différenciation au consommateur par les conseils et les services associés. Il peut thématiser son magasin et créer de véritables univers qui changent au fil des semaines.

C’est aussi cela le commerce : aimer et animer son point de vente.

Les clients doivent trouver un intérêt pour se rendre en magasin autrement que pour retirer un colis, mais là c’est au commerçant de faire du commerce !

Il est à noter une hausse de C.A de près de 15% pour les commerces digitalisés.

Par ailleurs, 68% des commandes enregistrées sur internet sont livrées en magasin de proximité… se sont donc des flux de clients et prospects intarissables pour les commerçants ! Charge à eux de faire du commerce pour les monétiser.

Les responsables politiques qui jugent “médiocres” ou “bas de gamme” les emplois générés par le Ecommerce devraient s’abstenir de mépriser ainsi ces travailleurs, car ils participent et contribuent comme les autres actifs au fonctionnement du pays.

Concernant l’emploi justement, 54% d’e-commerçants ont embauché en 2019 (contre 51% en 2018), c’est environ 200 000 emplois qui sont créés chaque année par le secteur du Ecommerce.

Pour Amazon, les embauches « explosent », c’est factuel et incontestable, avec plus de 400 000 embauches en 2020.

Enfin, le commerce de proximité jouit d’une zone de chalandise qui lui est propre, cela lui permet d’avoir des visiteurs “naturellement” dans le point de vente.

Contrairement au Ecommerce.

Les frais marketing, de référencement pour attirer des visiteurs, sont extrêmement coûteux et nuisent évidemment à la rentabilité de ce type d’activité, tout comme la réglementation propre à la vente à distance.

..remettre l’église au milieu du village…

Pour aller plus loin : Ecommerce vs Commerce : qui perd gagne ?

Sources : ici et

Puis les effets d’annonce concernant un sujet qui n’est pas maîtrisé par ceux qui en font état, sont dévastateurs en matière d’image et de crédibilité. De la même manière que sur de nombreux sujets, certains usent d’ultracrépidarianisme pour se faire remarquer sur les réseaux… Cela n’apporte rien au sujet, si ce n’est des mensonges et une vision faussée de la vérité qu’il s’agisse d’Amazon ou du Ecommerce en général.

En outre, le « ruissellement » souvent évoqué, concerne non seulement la création effective d’emplois, mais aussi les entreprises auxquelles les leaders du Ecommerce font appel, à l’instar d’Amazon pour Engie.


CatégorieDISTRIBUTIONEcommerceMis En Avant

Ecommerce : Vente-Unique.com dépasse toutes les attentes !

Vente_Unique

Certains expliquerons que cela n’a rien d’extraordinaire pour du Ecommerce.

C’est assurément FAUX, ce n’est pas parce que la conjoncture est favorable à un canal de distribution sur une période donnée, que cela se vérifie dans l’ensemble des secteurs d’activité.

Il est important de rappeler que la rentabilité en Ecommerce est très relative.

En effet, les coûts d’acquisition client et les investissements SEA et SEO, la réglementation propre à la vente à distance, les frais logistiques et de SAV nuisent considérablement à la rentabilité d’une activité Ecommerce.

Il n’est pas rare de « perdre de l’argent » sur la première commande d’un nouveau client, au contraire, il convient ensuite de le fidéliser pour amortir son coût d’acquisition.

Dans le cadre de Vente-Unique.com, la société a été créée en 2006 et est fière d’annoncer avoir livré plus de 1,5 millions de clients.

Aujourd’hui, Vente-Unique.com affiche un C.A de 118 852 000€ pour l’exercice écoulé, c’est une croissance de +24% vs N-1.

Le cours de bourse de l’entreprise s’en ressent :

Cours_de_bourse_vente_unique
Cours de bourse Vente-Unique.com

Déjà à l’international, l’entreprise affiche également une croissance à deux chiffres dans tous les pays où elle se trouve. Le sud de l’Europe, malgré la pandémie progresse de +11%, bien en dessous de l’Est de l’Europe avec +42% de croissance pour Vente-Unique.

L’internalisation de la logistique fût coûteuse mais réussie pour Vente-Unique ! Cela se vérifie par la satisfaction client.

Si la rentabilité était amoindrie lors du précédent exercice par ces changements d’envergure, la situation de l’entreprise retrouve des couleurs et annonce un Ebitda au delà des 7,1% du précédent exercice.

Comptes_Annuels_Vente_Unique
Comptes annuels Vente-Unique.com (source Societe.com)

Associé à une dynamique commerciale très encourageante depuis le 1er Octobre, Vente-Unique.com dispose de belles perspectives, notamment pendant le confinement où les Français re-décorent leur intérieur.

Source :

CatégorieDISTRIBUTIONEcommerceMis En Avant

RECRUTEMENT : Amazon recherche 50 personnes pour son nouveau centre logistique de Nantes

C’est le 15ème centre logistique d’Amazon sur le territoire national, et il est à Nantes (44) en Loire-Atlantique.

En effet, c’est le Mercredi 7 Octobre que cette nouvelle plateforme a ouvert ses portes du côté de Carquefou à l’Est de Nantes.

Dès 2018, ce blog vous informait sur une prochaine installation d’Amazon sur le territoire Ligérien.

L’objectif est de servir toujours plus de clients, mais de manière plus écologique tout en contribuant à l’emploi local.

Avec l’ouverture de cette nouvelle plateforme logistique, c’est toute une flotte de véhicules électriques qui seront utilisés pour livrer les clients Nantais.

Si le confinement est passé par là, dans certains esprits le E-commerce reste négatif à l’instar d’un Maire LR qui veut taxer le Ecommerce parce qu’il « consomme de l’espace public », mais pourtant le consensus semble clair sur son utilité pour les consommateurs lorsque les magasins sont fermés 😉

A Nantes, le sujet de la mobilité est d’actualité car se déplacer dans l’agglomération Nantaise est devenu depuis la rentrée, un véritable calvaire à la fois pour les usagers mais aussi pour les riverains.

Embouteillage à Nantes où la circulation depuis la mise en place des voies cyclables et des 30km/h

Cela sans compter la délinquance qui sévit chaque jour dans la métropole et qui exaspère la population

Nantes doit se renouveler à défaut d’avoir trouvé un nouveau souffle en changeant ses dirigeants lors des dernières élections…

Sources : ici et

CatégorieAUTRES SUJETSDISTRIBUTIONEcommerceEntrepreneuriatMis En Avantweb

MAUVAIS PAYEURS : Faillites et défaillances d’entreprises vont se multiplier : Comment recouvrer un impayé ?

[MAUVAIS PAYEURS] Faillites et défaillances d'entreprises vont se multiplier : Comment recouvrer un impayé ?

Si certains croient encore échapper à la vague de défaillances d’entreprises qui va déferler à la rentrée, ils se trompent lourdement.

En effet, d’après l’assureur Euler Hermès, spécialiste de l’assurance crédit, les défaillances et les faillites d’entreprises vont bondir de +35% dans le monde entre 2019 et 2021.

Est-ce si étonnant ? Après 55 jours de confinement et donc d’inactivité ou d’activité très parcellaire par rapport à la normale, la réponse est non.

La première vague de faillites en nombre devrait débuter au 4ème trimestre 2020.

En France, le choix de fermer les Tribunaux de Commerce, le PGE (Prêt Garanti par l’Etat) et les différentes mesures gouvernementales ont permis de retarder en partie la vague de procédures collectives. Cela ne signifie pas pour autant que certaines entreprises ne sont pas déjà en état de cessation des paiements.

Ce que ne voulait pas le gouvernement c’était une cascade de faillites et de défaillances d’entreprises. Or, à promouvoir le non-paiement des loyers et des charges, certains dirigeants prennent la liberté de ne pas régler leurs factures au prétexte fabuleux du COVID-19.

Pire, à fermer les Tribunaux de Commerce, l’Etat a augmenté les difficultés des créanciers et précipité certains d’entre eux, à leur tour, vers l’état de cessation des paiements.

Si la plupart des dirigeants semblent disposer de solides valeurs en matière d’éthique et de probité, d’autres au contraire, profitent de la situation pour enfoncer encore davantage la tête de leurs homologues sous l’eau en ne réglant pas leurs factures. Lamentable.

[MAUVAIS PAYEURS] Faillites et défaillances d'entreprises vont se multiplier : Comment recouvrer un impayé ?

Retarder le paiement d’une facture sans raison est illégal. Le fait de ne pas respecter les délais de paiement convenus entre les parties est passible d’une amende administrative, dont le montant peut atteindre 75 000 € (soixante quinze mille) pour une personne physique et 2 000 000 € (2 Millions) d’euros pour une personne morale (hors dommages et intérêts légaux).

Autre point à prendre en considération dans le calendrier : les PGE accordés aux entreprises en difficultés.

En effet, celles qui n’ont pas pu relancer leur activité « survivent » avec leur PGE et l’épuise jour après jour à mesure que les échéances se succèdent.

Une fois le PGE épuisé, l’entreprise est alors sans ressources suffisantes pour faire face à ses créances et se trouve légitimement en état de cessation des paiements.

Euler Hermès prévoit une augmentation supplémentaire de +30 à +40% des défaillances d’entreprises en cas d’arrêt des mesures de soutien.

Loin d’être réjouissant, le scénario le plus pessimiste qui prend en compte un relèvement tardif de l’économie mondiale, prévoit une hausse de +85% à +90% du nombre de faillites d’entreprises.

Seulement, si déjà chacun règle déjà ce qu’il doit, sans chercher à se dérober avec des prétextes fallacieux, la chaîne de valeur ne se rompt pas en mettant en difficulté les partenaires, les fournisseurs et les salariés.

Ne nous mentons pas, certaines entreprises portées par des dirigeants peu enclins à respecter les règles, les lois et vraisemblablement dépourvus d’éthique, font tout ce qu’ils peuvent pour ne pas s’acquitter de ce qu’ils doivent.

Différentes procédures existent afin de récupérer les sommes dues par un débiteur.

Relance Amiable

Dans un premier temps, une lettre de relance amiable est à adresser au débiteur afin de lui indiquer qu’il ne respecte pas ses engagements. La lettre doit reprendre le montant dû et la date d’échéance.

Il est conseillé d’indiquer au destinataire de la lettre de mise en demeure, les conséquences de son obstination à ne pas régler ce qu’il doit : dépôt de plainte en bonne et due forme, mise en demeure judiciaire, l’ordonnance d’injonction de payer, le référé-provision, et bien entendu l’assignation en justice devant le Tribunal compétent.

La relance amiable peut également être accompagnée d’un SMS, d’un mail, ou encore d’un appel téléphonique.

Mise en demeure

Dans un deuxième temps, il convient d’adresser un courrier de mise en demeure au débiteur. Il est fortement conseillé de l’adresser en Lettre Recommandée avec Accusé de Réception (LRAR).

La formalisation d’une Lettre de mise en demeure nécessite de mentionner des éléments obligatoires comme par exemple : le délai de paiement, les coordonnées du créancier, la mention « Mise en demeure » etc…

Il est également préférable de ne pas laisser le débiteur croire qu’il a le temps de réfléchir afin de trouver une alternative pour ne pas payer, aussi différents rappels par mail, sms, et téléphone viendront appuyer la mise en demeure.

Injonction de payer

La troisième possibilité consiste simplement à obtenir une injonction de payer ou Ordonnance d’Injonction de Payer (OIP) auprès du Tribunal. Il s’agit là d’une phase contentieuse dans le recouvrement de la créance. Le débiteur ne pourra pas se dérober de la procédure.

L’injonction de payer est idéale pour les créances qui ne dépassent pas 4 000€. L’injonction de payer est une procédure judiciaire qui permet d’obtenir un titre exécutoire pour recouvrer les sommes dues majorées des intérêts, des frais et des dépends engagés par le créancier pour récupérer son dû.

Cette procédure n’est pas contradictoire, cela signifie que le débiteur ne sera pas convoqué par le Juge qui rendra une décision judiciaire sur les seules pièces présentées par le créancier.

Une fois l’injonction délivrée au débiteur par un huissier de justice, il faut ensuite mandater ce dernier un afin d’effectuer les saisies nécessaires sur les biens, les avoirs et les actifs du débiteur pour solder tout ou partie de la dette. La situation est en général, très désagréable pour le débiteur.

Référé-provision

Le référé-provision est une procédure judiciaire contradictoire, c’est à dire que l’ensemble des parties sont convoquées devant le Tribunal. Cependant le référé-provision est une procédure judiciaire extrêmement rapide, puisque l’obtention d’une décision se fait sous 15 à 30 jours suivant la date de l’audience.

Assignation judiciaire

Pour les litiges plus importants, pour les débiteurs récalcitrants, les malhonnêtes, les professionnels de la facture impayée, les experts en fourberie qui mettent à mal les trésoreries des entreprises qu’ils « plantent » délibérément, il reste l’assignation.

Cette procédure judiciaire est beaucoup plus longue et beaucoup plus coûteuse pour le débiteur condamné.

Seulement lorsqu’un interlocuteur se moque des conséquences de ses engagements non respectés, se complaît à croire que tout lui est dû en rejetant sur les autres son manque de sérieux, de rigueur et de probité; il n’y a pas d’autre solution que d’assigner en justice, et il faut le faire pour ne pas donner un message d’impunité à ces individus, qui nuisent non seulement à leur image mais à celle de toute une profession.

Sources : ici et  et encore
Et un petit dernier ici.

MAJ du 10/08/2020

Lorsque vous êtes confronté à de la malveillance sans équivoque, il reste le NAME and SHAME, c’est ce qui suit…

Plus d’infos par ici également. Ça marche aussi pour la discrimination…

[MAUVAIS PAYEURS] Faillites et défaillances d'entreprises vont se multiplier : Comment recouvrer un impayé ?

En effet, il existe ce type de comportement, clairement malhonnête, de la part d’un monsieur se présentant comme « Philippe JARDEL » né en 1977 à Montauban et apparement le gérant de la société WBTC LTD, pour qui ne pas s’acquitter de ce que l’on doit est tout à fait normal :

————————– extrait du mail adressé à notre attention par Monsieur Philippe JARDEL – WBTC LTD ————————–

 

« Madame, Monsieur, Nous avons bien reçu votre message courtois, et votre courrier de relance très clair.

 

Cependant, nous ne donnerons aucune suite à votre demande de recouvrement, pour la raison suivante : dans le monde des services purements internets, appelés SaaS, tel que se revendique être la société […], il n’a jamais existé de telles pratiques. » […]

 

———————————————————————————————————————————-

 

On ne comprends pas bien la démarche de ce monsieur JARDEL, ni ce qu’il veut reprocher à une entreprise qui facture légitimement les services utilisés selon l’offre souscrite par ses soins.

Nous y voyons plutôt une manoeuvre fallacieuse pour ne pas payer ce qu’il doit.

Autre extrait du mail de monsieur Philippe JARDEL, cette mention ordurière mais sans équivoque avec laquelle il termine son courriel à notre attention et démontre ainsi sa flagrante malhonnêteté   :

————————– extrait du mail adressé à notre attention par Monsieur Philippe JARDEL – WBTC LTD ————————–

« Pour finir, un petit message […], dans la langue de Shakespeare car nous sommes basés en Angleterre: « go fuck away, you won’t get a buck from us« .

Bien cordialement, Phil. »

 

———————————————————————————————————————————-

Comprenez : « Va te faire foutre, tu n’obtiendras rien de nous »

Donc voilà la mentalité de certains chefs d’entreprises qui n’en n’ont que le nom : Souscrire à des offres de services, s’en servir, et ne PAS PAYER !

Ce n’était qu’un premier exemple des pitoyables comportements post-Covid de certains décideurs.

Il y a ceux qui ne peuvent pas payer et qu’il faut aider, et puis il y a ceux-là, aux agissements délictueux qui se permettent en plus de venir donner des leçons…LAMENTABLE !

MAJ du 25/08/2020

D’autres individus à l’instar de Monsieur MEDIANA MAHFOUD agissent sciemment dans l’illégalité. En effet, ce monsieur MAHFOUD, dûment immatriculé au registre du commerce et des sociétés a choisi d’utiliser notre logiciel de paie pour se faire de faux documents attestant d’une rémunération avantageuse.

1. Cette personne est dans le faux et l’usage de faux c’est 3 ans de prison et 45 000€ d’amende voir si vous avez des questions sur le sujet.

2. Monsieur MAHFOUD a choisi délibérément de ne pas utiliser SON entreprise comme employeur désigné sur les documents créés par ses soins, mais son ancien employeur dont il usurpe l’identité. L’usurpation d’identité est punie par la loi d’ 1 an de prison et de 15 000€ d’amende. (source ici)

3. Evidemment MEDIANA MAHFOUD n’a pas réglé ce qu’il doit et laisse des factures impayées.

il a cependant tenu à nous adresser un petit mot :

Désolé voyez avec mon patron je me suis permis de réaliser des fiches de paies avantageuse avec ses coordonnées de société il comprendra peut-être. Il paiera la note lui

[MAUVAIS PAYEURS] Faillites et défaillances d'entreprises vont se multiplier : Comment recouvrer un impayé ?

Ce type de comportement (fort heureusement marginal) est assurément détestable. Voilà le comportement post-confinement de certains dirigeants….

Certains peuvent s’offusquer de leur présence dans cette rubrique. Soit, mais il suffit de régler vos factures ou de faire le nécessaire pour qu’elles soient honorées en amont, afin de ne pas y figurer.

Puis, en cas d’éventuelles difficultés, au moins prévenir le créancier pour résilier les engagements pris ou trouver une alternative satisfaisante pour chacun.

Seulement dans les cas d’impayés ci-dessus, les dirigeants sont clairement malhonnêtes. Il n’y a pas de doute possible. Aucune proposition de règlement amiable, des menaces, des intimidations…etc…

MAJ du 08/10/2020

Pour certains dirigeants, la Covid-19 est un fabuleux prétexte pour ne pas régler les factures qu’ils doivent. C’est devant ce constat que le ministre chargé des PME (Antoine GRISET) souhaite réduire les délais de paiement. Actuellement de l’ordre de 11,9 jours, le ministre souhaite atteindre un objectif inférieur à 10 jours.

Source :

MAJ du 14/10/2020

Les retards de paiement tuent 30 à 40 entreprises par jour !

Pierre Pelouzet | Médiateur National des Entreprises

Pierre PELOUZET, médiateur National des entreprises dresse un constat peu engageant en ce qui concerne les retards de paiement inter-entreprises.
Certains ne jouent clairement pas le jeu et mettent en péril une économie déjà amplement fragilisée par la crise Covid-19.

En effet, les impayés sont à l’origine de 25% des défaillances d’entreprises.

Cela signifie que si une entreprise ne paie pas ses factures comme la loi l’y oblige, elle met en péril les entreprises qui lui ont fait confiance en accordant un délai de paiement ou des conditions avantageuses.

Il est indispensable de rappeler que ne PAS régler une facture expose à de lourdes sanctions pécuniaires atteignant 2 Millions d’euros d’amende.

Par ailleurs ne pas payer une facture est une faute de gestion que le Tribunal de commerce viendra rechercher en cas de procédure collective. La responsabilité du dirigeant peut être engagé de plein droit et son patrimoine personnel saisi.

Une entreprise qui n’est pas en capacité de payer une facture se trouve en état de cessation des paiements et dans ce cas c’est au Tribunal de commerce que cela se passe et non avec des échanges volontairement « à rallonge » pour gagner du temps avec les créanciers. A bon entendeur.

Source .

CatégorieAUTRES SUJETSDISTRIBUTIONEcommerceEntrepreneuriatMis En AvantSEO - SEAweb

AVIS CLIENTS : Trustpilot la plateforme d’avis clients dans le collimateur de la justice Française

LA SOCIÉTÉ TRUSTPILOT EST ASSIGNÉE EN JUSTICE EN FRANCE

PAR PLUSIEURS ENTREPRISES DU DIGITAL ET DU E-COMMERCE

Septembre 2020

Trustpilot délivre des avis clients déloyaux, mensongers, et injurieux en violation de l’article L. 111-7-2 du code de la consommation.

DOSSIER SPÉCIAL TRUSTPILOT

Vous rencontrez des difficultés avec Trustpilot ?

Vous êtes au bon endroit !

Fondée en 2007, la société Trustpilot collecte des avis clients pour le compte d’entreprises du digital et du physique. Située au Danemark l’entreprise opère dans 25 pays. Cependant elle a pris soin de ne pas disposer d’une filiale dans chaque pays où elle génère du C.A.

1. Trustpilot génère du C.A en France sans y payer ses impôts.

Vue des services Trustpilot proposés sur la plateforme Française de la société éponyme.

Vue des services Trustpilot proposés sur la plateforme Française de la société éponyme.

Ainsi, Trustpilot commercialise ses services en France sans disposer d’un bureau ou d’une filiale dûment déclaré au Registre du Commerce et des Sociétés. L’intégralité du C.A généré sur le territoire Français échappe ainsi à toute imposition ce qui crée une concurrence déloyale vis à vis des entreprises rivales qui s’acquittent de leurs impôts sur notre territoire.

Toutefois au delà du la situation fiscale plutôt douteuse (en matière d’éthique) de la société Trustpilot, ce que cet article souhaite dévoiler ce sont surtout les méthodes malveillantes de la société Trustpilot.

Les avis clients sont essentiels pour se faire une opinion objective d’une entreprise, d’un site E-commerce ou d’une enseigne en particulier. Encore faut-il qu’ils soient collectés correctement, avec éthique et dans le respect tant pour le consommateur que pour l’entreprise évaluée.

2. TrustPilot viole le droit d’auteur et se rend coupable de contrefaçon.

Trustpilot se présente comme un annuaire de professionnels et crée des pages à propos d’entreprises :

Mail adressé par les services de Trustpilot

Mail adressé par les services de Trustpilot

Il est tout à fait exact de dire que :

« Le Code de commerce prévoit que les informations figurant au Registre du commerce et des sociétés (RCS) peuvent être portées à la connaissance du public. Il autorise également la diffusion de ces informations par voie électronique. »

La réutilisation des informations du Registre du Commerce et des Sociétés par des sites internet de type annuaires d’entreprises est donc autorisée, l’exemple le plus flagrant étant Societe.com.

Cependant Trustpilot n’exploite pas les informations figurant au Registre du Commerce et des Sociétés mais s’adjuge le droit de reprendre des éléments protégés par la propriété intellectuelle et le droit d’auteur : nom de domaine, marque déposée, charte graphique, logo et contenus. Trustpilot s’autorise même à faire des backlinks (de mauvaise qualité) sans le consentement du propriétaire du nom de domaine ou du site qui l’exploite.

Ces éléments ne figure aucunement au Registre du Commerce et des Sociétés. Il s’agit d’une violation caractérisée du droit d’auteur et de délit decontrefaçon visant à tromper le consommateur en lui faisant croire que Trustpilot dispose bien de l’autorisation de l’entreprise évaluée afin de collecter et présenter des avis à son sujet, ce qui est FAUX.

En matière de contrefaçon de droit d’auteur, la loi Française précise qu’il s’agit d’un délit puni par :

– trois ans d’emprisonnement et 300 000 € d’amende (750 000 € pour les personnes morales),
– cinq ans d’emprisonnement et 500 000 € d’amende pour la commission du délit de contrefaçon en bande organisée ou lorsque les faits portent sur des marchandises dangereuses pour la santé, la sécurité de l’homme ou l’animal,
– la fermeture totale ou partielle, définitive ou temporaire, pour une durée de cinq ans au plus, de l’établissement ayant servi à commettre l’infraction,
– la confiscation des recettes procurées par l’infraction, des produits et œuvres contrefaisants, du matériel spécialement destiné à leur contrefaçon,
– la condamnation aux frais du prévenu à l’affichage du jugement ou à sa publication

Le problème étant d’une part que Truspilot s’arroge le droit de reprendre le nom, le domaine, la marque, la charte graphique, le logo et parfois le contenu d’un site internet sans le consentement de leurs propriétaires.

D’autre part bon nombre d’entreprises ont déjà pu sélectionner une plateforme de collecte d’avis clients concurrente à Trustpilot. Là où leurs collaborateurs passent déjà du temps à répondre aux commentaires et elles n’ont tout simplement pas envie de multiplier les prestataires en la matière, ce qui est parfaitement légitime.

3. Trustpilot pratique le chantage commercial pourtant réprimé par le Code Pénal (Article 31210) de 5 ans d’emprisonnement et de 75 000€ d’amende.

Trustpilot créée ainsi des pages concernant des entreprises ou des sites internet en reprenant des informations sans le consentement de leurs propriétaires et sans les informer, afin de collecter des avis clients, la plupart du temps négatifs voir très négatifs avec deux objectifs :

– Générer du trafic sur leur plateforme d’avis clients et se rémunérer à la publicité, car les clients et prospects trépignent de lire des avis négatifs sur les enseignes.

Obliger les entreprises à ouvrir un compte client chez eux afin de pouvoir répondre aux avis clients et proposer toutes sortes de services additionnels, il s’agit là de chantage commercial caractérisé.

Mail adressé par les services de Trustpilot

Mail adressé par les services de Trustpilot

Le chantage commercial pratiqué par Truspilot est réprimé par 5 ans de prison, 75 000€ d’amende et majoré de dommages et intérêts.

4. Trustpilot induit le consommateur en erreur et se rend coupable de publicité mensongère.

Extrait des CGU de Trustpilot

Extrait des CGU de Trustpilot

Alors que Trustpilot se défend en mettant en avant la « liberté d’expression » pour ne pas supprimer les pages délictuelles, elle omet sciemment un élément essentiel :

Afin d’avoir une image juste d’une entreprise, d’un service, ou d’un produit il convient d’intégrer les avis négatifs mais également les avis positifs. Dans le cas contraire il s’agit d’un service de publicité orienté et donc illicite.

Or s’il est aisé d’obtenir un retour d’expérience négatif de la part des consommateurs, il est beaucoup plus difficile d’avoir leur ressenti positif.

Ainsi, lorsqu’une entreprise choisie une plateforme d’avis clients, elle doit solliciter ses clients afin qu’ils donnent justement leur avis et alimentent ainsi la plateforme.

Pour récolter des avis clients positifs ou des recommandations, il convient de solliciter le consommateur satisfait au bon moment pour ne pas créer de frustration. La plupart des plateformes d’avis client adressent un email au consommateur à des étapes clés (réception de la commande, validation, etc..) l’incitant à partager son expérience, c’est toute l’expertise et l’utilité de ces plateformes d’avis clients.

Or dans le cas de Trustpilot, la page de l’entreprise évaluée est ouverte sans le consentement de ladite société. Elle ne sollicite pas les clients satisfaits de leur expérience d’achat, la page devient alors rapidement le réceptacle des avis les plus virulents parmi les déçus de l’entreprise évaluée.

Plus une plateforme est alimentée en avis et donc en contenu, plus elle est visible dans les moteurs de recherche et augmente ainsi son audience et son impact. A l’instar de Trusted Shops, cette plateforme d’avis clients inclut dans ses services l’envoi de mails afin de collecter les avis clients sur leur expérience d’achat.

Mail reçu de la part de Trusted Shops

Mail reçu de la part de Trusted Shops

Cela permet deux choses essentielles :

– De favoriser le nombre des avis (positifs ou négatifs), et donc leur représentativité afin d’obtenir un échantillon caractéristique des consommateurs satisfaits et non satisfaits.

– De s’assurer que les avis ainsi collectés correspondent à de vrais clients et non à des avis fallacieux.

Ci-après une étude sur les avis clients et l’importance de solliciter les 99% clients satisfaits qui ne donnent pas spontanément leur avis.

Demande d'avis client

Sollicitations d’avis client d’Avis-Vérifiés (ci-dessus) et de Carrefour (ci-dessous) :

Demande_avis_client_Carrefour

Avis client pour Celio à l'initiative d'Avis Vérifiés
Avis client pour Celio à l’initiative d’Avis Vérifiés

Trustpilot induit le consommateur en erreur car ils montrent sciemment des commentaires la plupart du temps négatifs (absolument pas représentatif de la qualité des produits ou des services de l’enseigne évaluée) et obligent de fait ces entreprises à orienter leurs clients vers Trustpilot afin de donner leur avis au détriment de leur plateforme habituelle.

C’est une nouvelle fois un constat de chantage commercial mais pas seulement. En agissant ainsi, elle favorise les enseignes qui choisissent Truspilot pour gérer l’ensemble de leurs avis clients au détriment des autres qui ont opté pour une autre plateforme d’avis. Pour le coup ils se retrouvent avec des avis peu élogieux sur le site de Truspilot absolument pas représentatifs de leur activité.

Cette manipulation est caractéristique d’une publicité mensongère en faveur des clients Trustpilot mais en parfaite violation du code de la consommation.

Ce délit est passible de 2 ans d’emprisonnement et de 37 500€ d’amende.

Quelques profils où seuls des avis négatifs sont affichés afin de faire pression sur ces enseignes pour qu’elles travaillent avec Trustpilot :

OVH sur TrustPilot

OVH sur TrustPilot

Office Dépôt sur TrustPilot

Office Dépôt sur TrustPilot

Boulanger sur TrustPilot

Boulanger sur TrustPilot

Apple sur TrustPilot

Apple sur TrustPilot

Carrefour sur TrustPilot

Carrefour sur TrustPilot

Leclerc sur TrustPilot

Leclerc sur TrustPilot

Airbnb sur TrustPilot

Airbnb sur TrustPilot

Trustpilot ne modère aucun commentaire. Ils laissent les auteurs à leurs responsabilités.

5. Du commentaire diffamatoire au dénigrement, Trustpilot laisse faire et cautionne.

Cependant lorsqu’une entreprise conteste un commentaire car il apparaît comme diffamatoire ou fallacieux, Trustpilot demande une preuve d’expérience d’achat à l’auteur du commentaire mais sans la soumettre à l’entreprise qui l’aurait émise :

[AVIS CLIENTS] Trustpilot la plateforme d'avis clients dans le collimateur de la justice Française

Résultat, aucune vérification n’est véritablement effectuée et le commentaire en question bien que fallacieux continue tout de même d’être affiché sur Trustpilot.

Pire lors de la demande d’examen d’un commentaire, Trustpilot conserve l’impact négatif de celui-ci sur la note générale de l’entreprise évaluée, un non sens total qui dénote une partialité établie. L’entreprise évaluée est toujours présumée coupable alors que le doute, sans élément factuel, devrait lui bénéficier.

[AVIS CLIENTS] Trustpilot la plateforme d'avis clients dans le collimateur de la justice Française

En choisissant sciemment de continuer à publier des commentaires diffamatoires, bien que dénoncés par les entreprises victimes, Trustpilot n’a plus seulement un rôle d’hébergeur de données mais bien d’éditeur.

Cela signifie que la plateforme est autant responsable que les auteurs des commentaires diffamatoires. Ils nuisent volontairement à l’image commerciale de la société en jetant le discrédit sur l’entreprise évaluée.

Au regard du droit Français, rédiger ou publier un commentaire mensonger c’est de la diffamation, les sanctions débutent à 12 000€ d’amende et il n’y a pas de plafond en matière de dommages et intérêts dont le montant est apprécié par le juge.

6. Trustpilot va plus loin et favorise les pratiques commerciales déloyales

Les soucis judiciaires de Trustpilot ne font que commencer, puisqu’au travers des agissements cités précédemment, ils usent de pratiques commerciales abusives notamment au travers des « déclarations mensongères au sujet du savoir faire des entreprises évaluées ».

Les sanctions débutent par le versement de dommages et intérêts substantiels déterminés par le juge et la réparation du préjudice subit.

Le plus dommageable est que la politique de Truspilot est non seulement contraire au droit mais aussi contraire à l’éthique dont la profession a tant besoin pour se crédibiliser au regard des consommateurs.

Où est donc la crédibilité de voir des enseignes habituellement plébiscités par les consommateurs dézinguées sur Trustpilot ?

Si c’est un fait avéré que Trustpilot est dans une vision de malveillance à l’égard des entreprises, il était moins évident que la société danoise méprise à ce point le consommateur que de lui présenter des avis orientés et non vérifiés. Trustpilot trompe simplement le consommateur.

Chaque entreprise, chaque site E-commerce, chaque retailer, chaque distributeur a le droit de choisir sa plateforme de collecte d’avis clients, ce n’est pas à Truspilot de forcer la main avec de pareilles méthodes.

Nous avons consulté la page Trustpilot de nombreuses enseignes du Ecommerce, du retail, des médias et autres. Il en ressort que la majorité des grandes enseignes refusent de travailler avec Trustpilot qui ne se gêne pas pour afficher uniquement les commentaires négatifs de ces sociétés.

Aucune entreprise n’est épargnée. Compte tenu de la note générale de chaque enseigne, je présume qu’il convient de ne plus acheter chez eux 😉 Seulement si vous vous basez sur ces pages d’avis clients Trustpilot, c’est terminé, vous ne commanderez plus rien nulle part.

Les faits qui sont relevés dans cet article sont très graves et hors de tout cadre légal. Ils nuisent par la malveillance et la manipulation aux plateformes d’avis clients dans leur ensemble mais également aux secteurs plus spécifiques du E-commerce et de la distribution.

Nous savons que différentes plaintes sont actuellement en cours contre la plateforme d’avis clients Trustpilot.

Trustpilot a été averti de l’élaboration, de la publication de cet article et du droit de réponse qui y est proposé. Cependant nous n’avons pas reçu de réponse de leur part.

Enfin nous constatons que lorsque vous leur adressez un mail qui sort des standards habituels, ils ne répondent tout simplement pas.

Nous vous invitons à apporter votre témoignage concernant les méthodes malveillantes de Trustpilot en commentaires de cet article.

MAJ du 22 janvier 2019 à 19h10

Nous essayons toujours d’obtenir des réponses auprès de trustpilot concernant leurs méthodes commerciales et d’avoir leurs réactions sur les graves accusations que nous leur portons. A ce jour et malgré nos relances nous sommes toujours en attente.

Nous avons adressé un courrier à leur service juridique et c’est le service client qui a répondu et totalement à côté de la plaque. Nous avons l’impression qu’ils se moquent de la loi, des entreprises, des clients et des dommages qu’ils provoquent par leurs fake reviews et leurs agissements.

Prochaine étape, fédérer une action de groupe afin de fermer leur plateforme Française.

MAJ du 23 février 2019 à 13h13

Aucune réponse officielle de la part de Trustpilot quant aux demandes d’explications qui leurs ont été adressées par voie amiable, puis par l’intermédiaire d’Avocats.

Nous avons par contre reçu des menaces de la part d’un de leurs collaborateurs, Monsieur Robert MUNK qui ne sait clairement par lire un courrier en Français. Non seulement il répond à côté, mais en plus il répond en Anglais.

Quel mépris pour ses interlocuteurs !

Il ne connaît pas le sujet, et ne représente en rien leur service juridique. Il s’agit simplement d’un directeur commercial n’ayant aucune compétence sérieuse pour traiter les nombreuses problématiques relevées sur Trustpilot et qui avait envie de donner son point de vue hors de tout cadre règlementaire.

Enfin les nombreux commentaires et témoignages reçus ces dernières semaines attestent d’un vrai problème avec cette plateforme d’avis clients.

La prochaine étape sera judiciaire.

MAJ du 4 Mars 2019 à 16h39

Voici ce que pensent les usagers de Truspilot, ils sont excédés par leur méthodes et les faux avis de Trustpilot (les témoignages ont été traduits automatiquement par Google, d’où la traduction approximative Anglais/Français)  mais leur dégoût est clairement affiché :

Témoignage à propos de Trustpilot et de ses avis clients.

Témoignage à propos de Trustpilot et de ses avis clients.

Témoignage à propos de Trustpilot et de ses avis clients.

Témoignage à propos de Trustpilot et de ses avis clients.

Témoignage à propos de Trustpilot et de ses avis clients.

Témoignage à propos de Trustpilot et de ses avis clients.

Témoignage à propos de Trustpilot et de ses avis clients.

Témoignage à propos de Trustpilot et de ses avis clients.

Témoignage à propos de Trustpilot et de ses avis clients.

Témoignage à propos de Trustpilot et de ses avis clients.

Témoignage à propos de Trustpilot et de ses avis clients.

Témoignage à propos de Trustpilot et de ses avis clients.

Témoignage à propos de Trustpilot et de ses avis clients.

Témoignage à propos de Trustpilot et de ses avis clients.

Témoignage à propos de Trustpilot et de ses avis clients.

Témoignage à propos de Trustpilot et de ses avis clients.

MAJ du 28 Mars 2019 à 21H06

Bref point concernant Trustpilot.

Ils viennent effectivement de lever 46 millions d’euros et nous sommes ravis pour eux, dans la mesure où ils prévoient de revoir complètement leur politique commerciale, leurs méthodes vis à vis des entreprises évaluées et la présentation illicite des évaluations des entreprises pour les consommateurs.

A notre connaissance cela n’est pas au programme.

Nous sommes toujours en attente d’une réponse de leurs services concernant nos demandes. Malgré deux courriers d’Avocats, Trustpilot n’a jamais répondu, se moquant du droit Français et de ses représentants.

Nous accumulons de nombreux témoignages d’entreprises victimes de Truspilot qui ne sont pas tous publiés ci-dessous car nous les modérons avant publication. Certains commentaires sont extrêmement virulents à l’égard de la plateforme d’avis clients et ne sont pas publiables en l’état.

MAJ du 1er Août 2019 à 11h40

Que dire après 4 mois d’écoulés ?

Vous avez été très nombreux à nous faire part de votre aversion pour Trustpilot, nous n’avons pas pu publier tous les commentaires, certains étant carrément insultants pour la plateforme d’avis clients. Si le verbe haut est évidemment encouragé, ce n’est pas le cas des insultes, cela n’amène rien au sujet.

Trustpilot, n’a pas tenu à réagir après le commentaire raté de leur collaborateur sur ce blog, ils sont clairement dans une optique de mépris vis à vis de leurs détracteurs.

Il est évident que leur silence condescendant n’aide nullement à résoudre les problèmes que rencontrent de nombreuses entreprises avec leurs services.

Il est dommage qu’une entreprise du numérique étrangère use de pareilles méthodes commerciales sur notre territoire.

Cependant, il n’est guère étonnant compte tenu des nombreux abus constatés que le législateur se charge de réguler l’activité de ces sociétés sur notre territoire.

MAJ du 25/09/2019

Allez une petite MAJ en ce jour de Paris Retail Week, devinez qui j’ai trouvé au salon E-commerce ?

[AVIS CLIENTS] Trustpilot la plateforme d'avis clients dans le collimateur de la justice Française

et aucune adresse en France bien entendu, pas même un service juridique capable de répondre à des demandes d’Avocats. Je ne vais refaire l’histoire, tout est dans l’article et c’est sans équivoque.

MAJ du 09/10/2019 à 9h33

Un article intéressant vient d’être publié par Jean-Philippe Emeriau.

Court, il résume cependant le malaise dans la gestion des avis clients par des plateformes pas toujours scrupuleuses en matière d’éthique et de transparence. Trustpilot en tête, puisqu’eux ne respectent carrément pas la loi Française et méprisent non seulement les entreprises qui apparaissent dans leurs pages mais les consommateurs qu’ils trompent en connaissance de cause.

MAJ du 23/10/2019 à 10h18

J’ai longtemps hésité avant de publier les messages qui vont suivre à propos de Trustpilot. Je les ai reçu le 10 Octobre :

[AVIS CLIENTS] Trustpilot la plateforme d'avis clients dans le collimateur de la justice Française

Bien entendu il n’était pas question de publier l’identité de l’expéditeur ni même du cabinet d’Avocats, mais cela donne un peu l’étendu de la complexité pour se défendre face à une entité comme Trustpilot qui ne respecte pas la loi Française et dont la seule adresse est à l’étranger.

MAJ DU 04/11/2019 à 11h28

Dans l’optique de simplifier les échanges concernant le dossier Trustpilot, une adresse mail centralise dorénavant l’ensemble des demandes : [email protected]

Notez que différentes procédures judiciaires initiées par des lecteurs du blog sont actuellement en cours. Faites-vous connaître, vous n’êtes pas seul !

MAJ DU 10/02/2020 à 18h35

L’adresse mail du groupe de défense contre TRUSTPILOT ([email protected]) fonctionne bien, vos mails arrivent bien ainsi que les pièces qui y sont parfois jointes.

Nous vous rappelons de ne surtout PAS revendiquer la page relative à votre entreprise.

Faites-vous connaître au plus vite pour l’action de groupe à l’encontre de TRUSTPILOT.

MAJ DU 24/02/2020 à 10h31

Voici le type de message que nous recevons encore aujourd’hui au sujet de Trustpilot :

[AVIS CLIENTS] Trustpilot la plateforme d'avis clients dans le collimateur de la justice Française

Les entreprises Françaises en ont assez de Trustpilot et de leurs méthodes anti-concurrentielles visant à jeter le discrédit sur leurs activités.

Evidemment, nous avons été vérifier la page en question, pas un seul avis client n’est vérifié par Trustpilot !

Cela confirme que les avis publiés par Trustpilot sont tout simplement FAUX.

MAJ DU 25/02/2020 à 10h20

Pas une journée ne passe sans que nous ne recevions ce type de mail :

[AVIS CLIENTS] Trustpilot la plateforme d'avis clients dans le collimateur de la justice Française

MAJ DU 26/02/2020 à 11h25

[AVIS CLIENTS] Trustpilot la plateforme d'avis clients dans le collimateur de la justice Française

Nous voyons notre cabinet d’Avocats tout début Mars au sujet des procédures en cours, en France, à l’encontre de Trustpilot.

Plus d’infos à suivre…

MAJ du 23/03/2020

Nous recevons un nouveau témoignage ACCABLANT à l’encontre de TRUSTPILOT. Une entreprise Française, dont le site Ecommerce figure sur l’annuaire de Trustpilot, s’est vue suspendre la possibilité de signaler des avis litigieux, diffamatoires ou carrément FAUX à son encontre.

On rêve !

Non seulement Trustpilot ne respecte AUCUNEMENT la loi Française, ne paie aucun impôt en France et ne dispose d’aucun bureau dans notre pays, mais elle se permet tout de même de répertorier nos entreprises, de leur créer une page sans leur accord afin d’y poster volontairement des avis litigieux dans l’objectif mercantile que les entreprises souscrivent ensuite à ses services de gestion d’avis clients.

Voilà ce que fait Trustpilot, c’est la HONTE des plateforme d’avis clients.

La meilleure? Cela fait maintenant 3 fois que TrustPilot me coupe, pendant 1 mois, l’outil de signalement en ligne pour abus ( !). C’est le comble. Des personnes mal intentionnées laissent des avis diffamatoires, je perds un temps fou à les signaler, et TrustPilot me bloque l’outil de signalement pendant 1 mois, pour avoir signalé trop d’avis… diffamatoires ! Je ne peux donc plus les signaler, doit laisser faire, et subir de lire ces avis détestables. Il faut le faire !

Témoignage d’Arthur (victime de Trustpilot)

Il serait tout de même temps que les équipes de Trustpilot prennent en considération les nombreuses plaintes accumulées contre eux. User encore de telles méthodes commerciales à l’encontre des entreprises, c’est tout simplement lamentable, dénué de tout sens morale et éthique.

MAJ du 07/06/2020

Au vu l’ensemble des éléments présentés, la société TRUSTPILOT ne délivre pas une « information loyale, claire et transparente » aux internautes et conséquemment aux clients et prospects des entreprises évaluées. Pire, compte tenu des informations collectées, c’est sciemment que Trustpilot délivre des avis clients déloyaux, mensongers, et injurieux en violation de l’article L. 111-7-2 du code de la consommation.

MAJ du 13/09/2020

Pour ceux qui en douteraient encore, TRUSTPILOT a bien été assigné en justice, par plusieurs acteurs du digital et du E-commerce Français pour leurs manoeuvres déloyales et leurs nombreux manquements. Nous vous rappelons que c’est le cabinet d’Avocats de Maître DARRIERE à Paris qui est en charge du dossier Trustpilot.

Extrait d'un des actes d'assignation envers Trustpilot

Extrait d’un des actes d’assignation envers Trustpilot

Sources :

Wikipédia
Societe.com
Trustpilot
Utilisateurs Trustpilot
Infogreffe
INPI
Autres
Témoignages d’entreprises

Cabinets d’Avocats

Haut de page

Blog Ecommerce SEO | SEA

Veille E-commerce
réservée aux audacieux

C'est tip top validé !

Une erreur est survenue. Veuillez réessayer s'il vous plaît.

Blog Ecommerce will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.