CatégorieA La UneDISTRIBUTIONEcommerce

Ecommerce de pièces auto : Les ambitions de Yakarouler face à Oscaro

C’est au travers d’une interview parue dans « Décision Atelier«  que Marjorie POPRAWSKI dévoile sa vision du marché de la pièce auto et les ambitions de l’enseigne Ecommerce Yakarouler qu’elle dirige actuellement.Yakarouler_site_ecommerce_de_pieces_auto

A l’instar d’Oscaro, le métier de distributeur de pièces détachées automobile en ligne est TRÈS compliqué. La période actuelle ne facilite pas non plus le commerce de pièces techniques dans la mesure où les usagers roulent beaucoup moins et remplacent moins régulièrement les pièces et consommables de leur véhicule.

Marjorie POPRAWSKI, explique que YAKAROULER avait dû se rapprocher d’un acteur industriel pour s’appuyer sur leurs conditions d’achat et proposer une offre concurrentielle compétitive, afin de rester dans la course.

Yakarouler s’est donc rapproché d’INTER CARS, un grossiste Polonais qui est devenu leur principal fournisseur.

inter_cars_pologne

Il ne s’agit pas là d’une prise de participation du groupe Polonais dans l’entreprise Française, mais d’un « partenariat étroit » entre les deux entités.

Cependant, Yakarouler, qui avait renoué avec les bénéfices en Juin, est à la recherche d’un investisseur notamment pour « envisager un déploiement à l’international ».

D’après Marjorie POPRAWSKI, PHE qui détient entre autre Autodistribution et Oscaro (suite au rachat de l’enseigne en 2018) aurait un intérêt à regarder le dossier Yakarouler, notamment avec son réseau de 1400 garages partenaires.

Aujourd’hui Yakarouler emploie 42 salariés. Derniers comptes publiés de l’entreprise :

bilan_yakarouler
Source : Societe.com

Source (merci à elle) : ici

CatégorieA La UneDISTRIBUTIONEcommerce

Ecommerce : Vente-Unique.com dépasse toutes les attentes !

Vente_Unique

Certains expliquerons que cela n’a rien d’extraordinaire pour du Ecommerce.

C’est assurément FAUX, ce n’est pas parce que la conjoncture est favorable à un canal de distribution sur une période donnée, que cela se vérifie dans l’ensemble des secteurs d’activité.

Il est important de rappeler que la rentabilité en Ecommerce est très relative.

En effet, les coûts d’acquisition client et les investissements SEA et SEO, la réglementation propre à la vente à distance, les frais logistiques et de SAV nuisent considérablement à la rentabilité d’une activité Ecommerce.

Il n’est pas rare de « perdre de l’argent » sur la première commande d’un nouveau client, au contraire, il convient ensuite de le fidéliser pour amortir son coût d’acquisition.

Dans le cadre de Vente-Unique.com, la société a été créée en 2006 et est fière d’annoncer avoir livré plus de 1,5 millions de clients.

Aujourd’hui, Vente-Unique.com affiche un C.A de 118 852 000€ pour l’exercice écoulé, c’est une croissance de +24% vs N-1.

Le cours de bourse de l’entreprise s’en ressent :

Cours_de_bourse_vente_unique
Cours de bourse Vente-Unique.com

Déjà à l’international, l’entreprise affiche également une croissance à deux chiffres dans tous les pays où elle se trouve. Le sud de l’Europe, malgré la pandémie progresse de +11%, bien en dessous de l’Est de l’Europe avec +42% de croissance pour Vente-Unique.

L’internalisation de la logistique fût coûteuse mais réussie pour Vente-Unique ! Cela se vérifie par la satisfaction client.

Si la rentabilité était amoindrie lors du précédent exercice par ces changements d’envergure, la situation de l’entreprise retrouve des couleurs et annonce un Ebitda au delà des 7,1% du précédent exercice.

Comptes_Annuels_Vente_Unique
Comptes annuels Vente-Unique.com (source Societe.com)

Associé à une dynamique commerciale très encourageante depuis le 1er Octobre, Vente-Unique.com dispose de belles perspectives, notamment pendant le confinement où les Français re-décorent leur intérieur.

 

Source :

CatégorieA La UneAUTRES SUJETSweb

Acquisition : La RATP rachète MAPPY

La Régie Autonome des Transports Parisiens (RATP) annonce la finalisation de l’acquisition de Mappy, afin d’enrichir son offre numérique.

Mappy, est le service de cartographie en ligne le plus ancien du marché, puisqu’il a été crée en 1987 avant l’invention d’Internet. Son entrée dans le giron de la RATP a pour objectif de proposer toujours plus de services aux usagers. Par exemple, une carte détaillée de la région intégrant un GPS à destination des piétons et des cyclistes.

En outre, Mappy proposera des itinéraires adaptés au trafic urbain à l’instar de Waze. L’utilisateur pourra également visualiser les parking-relais, le plan du réseau des transports et effectuer ses réservations en temps réel depuis son téléphone mobile.

Jusqu’alors c’était le groupe So Local (propriétaire, entre autre, des Pages Jaunes) qui était l’actionnaire majoritaire de Mappy.

Mappy n’est pas rentable et perdait encore plusieurs millions d’euros par an sur le dernier exercice publié.

Source : ici et

Haut de page

Blog Ecommerce SEO | SEA