CatégorieEcommerceEntrepreneuriatLes NULS en Ecommerce

Ecommerce : Comment réussir ou faire échouer un projet entrepreneurial ?

Histoire d’entrepreneur

Aujourd’hui, je souhaite vous raconter une histoire d’entrepreneur qui peut vous aider dans la réalisation de vos projets entrepreneuriaux.

Ecommerce-reussite

En 2009, je dirigeais la société Motoligne qui commercialisait des pièces et des accessoires pour les motos. Je raconte toute l’aventure dans le Livre E-commerce paru l’année dernière.

A cette époque, un de mes amis traversait une période très compliquée depuis le décès de son père. Il avait quitté sa compagne, son boulot, puis dilapidait le peu que lui avait laissé son père dans des sorties en boîtes de nuit Nantaises.

Lancement d’une activité E-commerce

Alors que nous discutions au sujet de ses projets et notamment de son avenir, je lui faisait part que s’il le souhaitait, je pouvais l’aider à se remettre en selle au travers d’une activité E-commerce que j’avais en tête.

Je résume car les détails sont dans le livre, mais il était partant.

Quelque temps plus tard, une société était immatriculée avec pour activité la vente par correspondance de pièces, accessoires et consommables pour aspirateur.

Rapidement, le site internet fût lancé et les premières commandes enregistrées.

C’était assez hallucinant de voir la volumétrie sur ce secteur d’activité, d’observer les commandes de sacs aspirateur qui tombaient sans présence majeure sur la toile.

Le panier moyen était faible, mais le taux de conversion élevé.

La réussite du projet ou son échec

13 ans plus tard, en 2022, L’informateur Judiciaire publie un article sur l’entreprise Aspireflex leader français dans la vente de sacs aspirateur sur internet.

Aspireflex

Alors que c’est-il passé en 13 ans pour qu’Aspireflex soit au TOP aujourd’hui et pour que l’activité de mon « ami » de l’époque ait disparu ?

En effet, il s’agissait de la même idée, des mêmes produits, certainement de fournisseurs similaires et des mêmes conditions tarifaires

C’est l’exécution du projet qui a été différente.

« L’ami » en question ne travaillait pas. Il venait au bureau à 10h30 et repartait à 12h00. Il venait rarement l’après-midi et ne télétravaillait pas une fois rentré chez lui. Sauf à considérer l’actualisation d’une page de commandes comme une tâche 😉

Puis, il se lamentait dès qu’une journée était mauvaise en terme de CA au lieu de déployer de nouveaux leviers d’acquisition. Il méprisait le SEO et le SEA, et ne remettait pas en cause sa vision du business lorsque la croissance s’amenuisait.

La boîte fût pliée en trois ans. Beaucoup pensaient que ça arriverait plus tôt.

C’était véritablement un gâchis évitable par le simple fait de se mettre au travail.

Lorsque je vois la réussite de Franck RAFFIN sur le même sujet que celui de mon ami, je comprends pourquoi il a une entreprise pérenne et en croissance à la différence de cet ami resté… oisif.

Quels sont les enseignements à tirer de cette aventure ?

Qu’un même sujet peut-être traité différemment, mais avec une finalité bien différente.

Que la paresse et l’oisiveté, ne sont pas des valeurs ni des facteurs de réussite.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page

Blog Entrepreneur du E-commerce