CatégorieAUTRES SUJETS

Loisirs : 250 000 nouvelles piscines en 1 an, un secteur en croissance de + 55%

La pandémie a accentué le désir des français pour leur maison et leur extérieur. La france comptait déjà plus de 3 millions de piscines, c’est 800 000 piscines de plus en 4 ans, un record et le secteur peine à recruter.

Pour autant, certains professionnels du métier s’affranchissent de toute éthique et de tout sérieux dans leur travail à l’instar de « Rêve de Piscine à Carquefou » où le « rêve » se transforme rapidement en cauchemar :

  • Délais non respectés
  • Incidents majeurs sur le chantier

    > Exemple 1 : Lors de la livraison de la coque de la piscine par Rêve de Piscine à Carquefou, la coque d’une tonne accrochée par des sangles à une grue mobile est venue percuter à 2 reprises et violemment le mur de la maison.

    Cela a occasionné des dégâts visibles et invisibles nécessitant une expertise du bâtiment. Or, Rêve de Piscine à Carquefou ne s’est pas encombré de faire une déclaration à son assurance, de même que le fabriquant Alliance Piscines.

    > Exemple 2 : Lors de l’installation de la PAC (Pompe A Chaleur), l’installateur Rêve de Piscine ne pose pas la question de savoir s’il est en capacité de poser cette PAC et de la faire fonctionner correctement.
    Ainsi, la PAC n’a pas été efficiente pendant tout le début de la saison.

    En contactant l’entreprise Rêve de Piscine afin qu’ils résolvent le problème de fonctionnement d’une installation faite quelques semaines plutôt par leurs services, la réponse obtenue est un délai incompressible de 15 jours !

    Le jour venu, le technicien a 2 heures de retard, reste 10 min et adresse ensuite une facture de 150€ ! Après son départ, la PAC n’est toujours pas en état de marche.

    Un constat d’huissier est effectué pour figer la situation à date.

    S’ensuivent des échanges lunaires avec Monsieur Philippe RICAUD le gérant de Rêve de Piscine qui rejettent constamment les manquements de ses salariés sur le compte de ses clients.

    Mais le constat est là : le travail n’a pas été effectué correctement, la piscine n’est pas conforme et la maison a été endommagée par les interventions de Rêve de Piscine.
  • Le suivi du chantier n’a pas été sérieux dès le départ.

Afin de ne pas se trouver importuné constamment par les intervenants du chantier, une architecte (Phala HENG) avait été mandatée pour coordonner les artisans qu’elle-même avait sélectionné.

Or, rien ne s’est passé comme cela aurait dû.

Exemple 3 : Le carreleur choisi par Phala HENG a du intervenir à 3 reprises pour refaire les joints qui n’étaient pas conformes et même dangereux pour l’installation (morceaux de silicone qui se détachaient et se trouvaient ensuite dans le circuit de filtration) rendant la piscine inutilisable pendant la seule période de l’année où cela est possible :

 

Seulement pour le pisciniste (Rêve de piscine) et pour l’architecte, tout cela semble normal.

AUCUN constat n’a été effectué lorsque la coque à violemment percutée la maison à deux reprises (une faute professionnelle incontestable) ;
AUCUN engagement de réparation du mur n’a été pris par Rêve de Piscine ou Phala HENG ;
AUCUNE intervention des techniciens de Monsieur Philippe RICAUD n’a été en mesure de faire fonctionner correctement la PAC ;
AUCUNE prise de conscience de la médiocrité du travail réalisé ;
AUCUNE formation n’a été dispensée sérieusement pour l’utilisation des matériels et des produits vendus par Rêve de Piscine ;
AUCUNE proposition d’indemnisation, ni excuses, rien. Le client doit se débrouiller par ses soins pour résoudre les problèmes relevés.

Des mois plus tard, malgré des plaintes, des demandes d’intervention, et plusieurs mises en demeure, aucune démarche n’a été effectuée par les protagonistes de ce dossier.

Voilà comment travaille Rêve de Piscine à Carquefou !

Puis que dire de l’architecte, Madame HENG qui semblait sérieuse lors des premiers contacts ? Qu’on ne gère pas un chantier comme cela, laissant des intervenants endommager la maison du client pour ensuite refuser tout constat, toute réparation et toute indemnisation.

Pour résumer ce témoignage et le mécontentement du client, il est à noter qu’actuellement ces artisans n’en n’ont rien à faire de leurs clients, allant jusqu’à préciser « Ce n’est pas grave si nous n’avons plus de chantiers avec cet architecte, nous sommes débordés de demandes! « .

En gros c’est un permis de médiocrité. Evitez-les !

Source : ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page

Blog Entrepreneur Ecommerce